lundi 28 mai 2012

Dexia joue à JP Morgan

Merci pour le lien:

Comme le lecteur le sait, je m’attendais à ce que le marché obligataire Français « dévisse » après les élections du 6 Mai et que nous ayons une baisse du marché des actions accompagnée d’une hausse du dollar et d’une intensification de la crise Européenne.

Tout se passe comme prévu, si ce n’est que le marché obligataire Français, à la place de baisser à fortement monté, ce qui est d’autant plus bizarre que les CDS (credit default swaps) sur la France sont fortement montés depuis le 6 mai, ce qui ne se passe que quand la défiance augmente sur la France.
Lire la suite sur Institut des Libertés

La bombe des dérivés va bientot nous exploser en pleine poire


8 commentaires:

  1. C'a y est, ça se confirme pour l'Italie aussi, le cap des 4% est passé, la contagion avance :

    http://www.romandie.com/news/n/BONDSEUROPEForte_tension_sur_la_dette_de_l_Espagne_et_Italie57280520121920.asp

    RépondreSupprimer
  2. http://liesidotorg.wordpress.com/2012/05/28/par-menthalo-vers-un-krach-systemique-global/

    RépondreSupprimer
  3. http://www.boursorama.com/actualites/la-chine-et-le-japon-vont-debuter-l-echange-direct-de-leur-monnaie-2639721c9b57f29ea9346972b8ef21d9

    RépondreSupprimer
  4. ça fait 3 ans que ça doit s'effondrer et c'est finalement les billets de Monopoly qui sauvent le système: ils pourraient continuer à imprimer (hors bilan) indéfiniment et on continuerait à avoir une vie heureuse dans un petit pavillon avec une gentille famille, tout ça...
    Dans un an on sera dans une Europe fédéral en réalisant ainsi le rêve de millions d'européens: la crise aura finalement eu du bon! Un mal pour un Bien.
    Merci de demander aux Allemands de virer le pognon en début de mois...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Allemands, ils vont surtout se barrer vite fait de cet énorme tonneau percé.....

      Supprimer
  5. pour des millions de personne des centaines de millier d'entreprise , ça c'est bel et bien effondré chez eux l'economie .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ce qui est de la France: nous avons un chômage en hausse mais nos services sociaux continuent de fonctionner (indemnités chômage, aides sociales, etc..). Bref nous avons au pire toujours un toit et à manger.
      Dans le cas d'un effondrement il n'y a plus rien: plus d'argent au distribanque, ni de virement sur ton compte, plus de services de santé et plus nourriture dans les magasin. Que Dieu nous préserve de l'effondrement car la guerre civile se déclencherait sous 10 jours.

      Supprimer
    2. C'est malheureusement ce qui va se passer ; comme disait ce vieux Ludwig (von Mises) "un boom d’expansion du crédit doit inévitablement conduire à un processus que le discours commun appelle dépression… Il n’y a aucun moyen de soutenir un boom économique résultant d’une expansion à crédit. L’alternative est ou bien d’aboutir à une crise plus tôt par arrêt de volontaire de la création monétaire ou bien plus tard avec l’effondrement de la monnaie qui est en cause.”

      Supprimer

Le blog est fermé. Allez sur la nouvelle rubrique des moutons écrasés (la suite)

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.