vendredi 19 août 2011

Deutschland über alles

En réponse à cet article stupide du Dailymail Rise of the Fourth Reich, how Germany is using the financial crisis to conquer Europe, commenté par Die Welt - c'est déjà la guerre par journaux interposés . Le Welt est attristé de ces perpétuelles allusions au nazisme dès que l'Allemagne rechigne à se laisser traire.
Je dédie ce qui suit à Bop :-) et pour ceux qui préfèrent sa version Bonfire (elle est bien aussi, mais j'ai voulu incruster une version avec les paroles traduites).
La traduction est inexacte, ils ont traduit "Treue" par "foi", alors que c'est plutot "fidélité" qu'il faut comprendre.

L'esprit germanique, comme beaucoup d'autres choses, soit on ne le comprend pas, soit on l'aime.

Et sinon, je sais bien qu'il ne faut pas comparer, mais quand on pense à cette horreur de "Marseillaise" ...



Le Spiegel écrit "Sauver l'euro: Jetez l'Allemagne dehors!", citant le Times, et il a raison, l'Allemagne n'a rien à faire avec ce tas de feignasses.
.

8 commentaires:

  1. ké feignasses ? lol
    Tu parles le langage de "tes Maitres" fran-mac', là :)
    pas oublier que l'Allemagne était à la point des avancées en matière de réduction du temps de travail, à une époque récente (juste avant le NWO)...Donc, faut pas se tromper de fierté là non plus :-)

    des larves, ptètre...mais ça y en a partout.
    Tu pense que ton pays est moins touché ? C'est vrai qu'ils consomment sans doute moins de saloperies pharmaceutiques que les français par exple ?...
    ça les empêchent pas d'en vendre :p
    là aussi, pas oublier de faire le nettoyage chez soi, mais je sais c'est en cours lol

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. un passage Wiki pour bien mettre les choses au point et éviter toutes confusions futures :o)

    XIXe siècle[modifier]

    "Fallersleben avait écrit ces paroles à une époque où l'Allemagne n'était encore formée que de royaumes et principautés qui bataillaient les uns contre les autres.

    La ligne « Deutschland, Deutschland über alles, über alles in der Welt » doit dans ce contexte être comprise comme un appel aux souverains allemands à mettre de côté leurs querelles et à concentrer leurs efforts pour créer une Allemagne unie.

    En bon allemand, « über alles » signifie « avant tout » (dans le sens donc de priorité et non de primauté ou supériorité, ce qui serait « über allem »).
    À l'époque de Fallersleben, ce texte avait aussi une connotation révolutionnaire et libérale, car l'aspiration à une Allemagne unie allait souvent de pair avec la réclamation de la liberté de la presse, de la liberté d'expression et d'autres droits de l'homme. "

    Merci wiki. et la suite à voir sur place (notamment la déformation nazillo-franmac')

    RépondreSupprimer
  4. Concernant la "marseillaise", c'est pas un chant patriotique, c'est un gadget fran-mac' destiné à embrigader les crétins manipulés d'une populasse inculte (un peu comme en Russie plus tard)

    L'hymne d'origine de ce pays, y en pas vraiment d'officiel à ce que je vois, mais c'est qlqchose qui devait ressembler à ça :

    http://www.youtube.com/watch?v=CvtLISbjnQY&feature=related

    un peu plus "la classe" que les grognements des bourrins frustrés de chez la Raie-publique, faut avouer :o))



    voilà voilààà, j'espère qu'on aura un peu couvert ce poste un rien sensible et qui risquait de me filer des sueurs froides toute la nuit :-)

    RépondreSupprimer
  5. faudrait definir "feignasse" ... en faire le moins possible, c'est bien, mais pas sur le dos des autres.
    merci pour la précision, "über alles" avant tout, c'est exact.
    merci aussi pour l'hymne, vais le mettre en avant :-)

    RépondreSupprimer
  6. Merci Bop pour les infos très intéressantes!
    L'esprit germanique en effet c'est une question de tempérament, de rencontres, d'affinités, je connais bien 4 cultures et la culture allemande est celle que j'aime. Quand je retourne en France, je suis complètement déphasée et je n'ai qu'une envie c'est de repartir.

    RépondreSupprimer
  7. ah bon, à ce point-là lol?

    essplik un peu skiss' passe, on est entre nous hein :-)

    RépondreSupprimer
  8. bonne idée, on en fait un billet?

    RépondreSupprimer

Le blog est fermé. Allez sur la nouvelle rubrique des moutons écrasés (la suite)

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.