mercredi 19 juin 2013

Le vrai faux discours d'Obama à Berlin

Voici en exclusivité le discours que va tenir Oblabla à Berlin. Un discours historique est attendu, 50 ans après Kennedy. Le discours en avance, sans garantie d'authenticité ;-) Source: mmnews

Mesdames messieurs,

Il y a 50 ans John F Kennedy était tout près d'ici, la Brandenburger Tor à Berlin. Il appelait à la paix et à la liberré - peu après il fut assassiné.

Aujourd'hui aussi la paix er la liberté sont en grand danger. Mais le danger ne vient pas de l'extérieur. L'ennemi est ailleurs. Il est invisible et utilise des méthodes déloyales.

Un président US doit faire atttention à ce qu'il dit, et encore plus à ce qu'il fait, sinon le meme sort que Kennedy l'attend. Ce que peu savent: Un président US ne décide de quasiment rien. Il assume les decisions qui sont prises dans l'ombre. Si il ne joue pas le jeu, alors menacent des conséquences mortelles.

Berlin est maintenant barricadé. Les mesures de sécurité contre le terrorisme n'ont jamais été aussi extremes. Partout les services secrets et l'armée cachée. Regardez sur les toits autour de la Brandenburger Tor, que voyez vous? Des tireurs d'élite avec des armes de précision. Ils sont là soit-disant pour me protéger, pour parer contre les terroristes. En vérité ils ont une tout autre fonction.

Si je ne dis pas ce qui m'a été dicté et si je ne fais pas ce qu'on me dit de faire, alors ces armes seront dirigées contre moi. Les tireurs d'élite sur le toit ne sont pas là contre la terreur, mais pour me surveiller. Si je ne dis ou ne fais pas ce qu'il faut, alors ils me tueront, comme ils l'ont fait pour Kennedy. Le tueur sera ensuite exécuté par un autre, pour effacer toute trace - comme pour Kennedy.

Depuis longtemps ce n'est plus la maison blanche qui a le pouvoir aux USA. Ce sont les services secrets. Nous politiciens sommes juste des marionnettes qui suivent des ordres. Et c'est comme ca partout sur la planète.

Je cite Kennedy qui disait le 27 avril 1961 devant les editeurs du journal de New York [le discours qui lui a couté la vie ndt]:
"Nous avons à faire à une conspiration monolithique et scelerate, qui elargit son influence de manière discrete: Infiltration au lieu d'invasion, renversement au lieu de votes, intimidation au lieu d'autodetermination, combat de guerilla la nuit, au lieu de l'armée le jour. C'est un système qui a bati une machine efficiente et complexe à grand renfort de moyens humains et matériels, combinant les opérations militaires, diplomatiques, des services secrets, économiques, scientifiques et politiques. Leurs plans ne sont pas dévoilés, ils sont secrets. Leurs echecs ne sont pas publiés. Les gens qui ne pensent pas comme eux ne sont pas encouragés, mais réduits au silence. Leurs dépenses financières ne sont pas comtrollées"

Rien de tout ca n'a changé aujourd'hui au contraire: C'est pire. les services secrets filtrent les messages que je recois. Je ne suis pas là pour justifier les actions devant le monde, je dois les faire executer. Je ne sais pas si les info que je recois - par exemple au sujet de la Syrie - sont justes ou fausses. Mais je dois executer les ordres - que je veuille ou non - il n'y a pas le choix.

Pareil pour PRISM. Ne croyez pas que c'était mon idée. Ce qu'on appelle "prism" aujourd'hui, a été fait il y a des decennies par les services secrets. Pas de chance pour moi qu'on ai découvert le pot aux roses. Je dois officiellement porter la responsabilité pour une chose qui a été lancée par le gouvernement Bush.

Les services secrets sont les véritables dirigeants. Ils décident de la politique, des guerres - que les comédiens politiques doivent conduire officiellement.

Comment pourrais je savoir, si en Syrie du gaz toxique a été vraiment utilisé? Comment pourrais je connaitre la structure des rebelles? Comment savoir qui sont les bons et qui sont les méchants? Toutes les infos viennent de la CIA et du FBI. Ce sont eux qui décident de la guerre ou de la paix.

Meme chose pour le système monétaire, la politique n'a aucune influence non plus. Aux USA c'est la Fed, dont on ne connait meme pas les propriétaires. Oui vous avez bien entendu: La Fed n'est pas une banque centrale étatique et n'est pas sous le controle des politiciens US. la Fed est un institut privé et on ne connait pas les propriétaires! Ils sont secrets, et c'est le secret le mieux gardé du monde. C'est quand meme elle qui controle le système financier.
Il y a une chose que je peux quand meme vous dire: Nous sommes à bout! Pas seulement la politique, la finance aussi. Il n'y a qu'à regarder les dettes US Nous savons qu'elles ne seront jamais remboursées.

Notre role consiste à envoyer du sable dans les yeux des citoyens pour qu'ils ne voient pas le danger. Mais à la fin ce système va s'effondrer comme un chateau de carte. C'est sur.

Quand le système financier va s'effondrer et les gens vont tout perdre, il y aura des protestations et des révoltes. Nous sommes prets, le DHS a commandé l'an dernier 450 millions de balles, destinées à combattre les révoltes dans le pays. Ce sont des projectiles particuliers, des balles "hollow-point" à pénétration optimale pour un effet final. Chaque soulèvement doit etre etouffé, et nous avons deux balles pour chaque citoyen US.

Nous avons de plus préparé des camps, les camps de la FEMA. Nous pouvons y enfermer des millions de citoyens. L'armée a recu l'ordre d'embarquer chaque suspect, si les circonstances l'obligent. Dans les camps se trouvent des millions de cercueils en plastique. Vous voyez: Nous commes bien équipés.

Medames messieurs, il arrive des temps incertains. C'est pourquoi je vous dis: Le tout c'est d'etre préparé. Que dieu protège l'amérique".

25 commentaires:

  1. Bonjour maha.
    Si le poste à la présidence est si dangereux, pourquoi diable sont ils si nombreux pour prétendre à cette fonction ?
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ego ... vie de chateau, prestige, célébrité ... et betise, ils sont tous peu intelligents

      Supprimer
    2. Il suffit de regarder hollandouille pour l'intelligence...

      Supprimer
  2. Et après, on dit que je suis une personne hostile - j'crois que j'vais acheter du lourd ...

    RépondreSupprimer
  3. Bon c'est peut etre vrai, on en est surement déjà là.

    Ca veut dire que tout ce qui s'agite en marge du main stream et qui s'inscrit dans le champs politique survit car ça permet d'etiqueter les gens.

    Apres faut peut etre pas meestimer la peur que la populasse doit leur inspirer.
    Car 15 min de courage collectif apres avoir compris et ils seraient balayés facon chateau de carte eux aussi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. éparpillés façon puzzle...

      Supprimer
  4. C'est pas 450 millions de balles, c'est 1 milliard 600 millions...
    Mais à ce niveau ça en devient anecdotique.

    http://www.forbes.com/sites/ralphbenko/2013/03/11/1-6-billion-rounds-of-ammo-for-homeland-security-its-time-for-a-national-conversation/

    RépondreSupprimer
  5. Bien vu le vrai-faux discours, Maha.

    Mais perso je ne mettrais pas les services secrets comme véritables dirigeants. Les vrais dirigeants, ce sont les mégabanksters, qui actionnent à leur guise les services spéciaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il y a encore des gens au dessus des mégabanksters. Ils ne sont que des marionnettes et seront lâchés s'il le faut si ça profite aux maîtres. D'ailleurs j'ai l'impression que cela se profile à l'horizon.

      Qui nous dit que pour rester à leurs places les vrais maîtres ne mettront pas en place des révolutions populaires sanglantes pour remplacer tout le personnels politiques actuel, qui est cramé, par un nouveau personnel tout beau tout neuf mais tout autant sous contrôle ? C'est sûrement ce qui arrivera après "la récolte" qui est en cours et qui revient toutes les quelques générations semble-t-il, le temps que les peuples oublient le passé et soient reformatés.

      On n'en a pas fini avec le gravier.

      Supprimer
  6. "la main qui donne est au dessus de celle qui reçoit". Napoléon

    RépondreSupprimer
  7. "l'amour de tout délie du secret..." Balavoine

    RépondreSupprimer
  8. Je renverrai, une fois n' est pas coutume, aux protocoles des sages de soin.
    Et encore une fois, on se fout de savoir qui les a écrit, une certitude, avec plus d'un siècle d'éxistance ils décrivent précisément le système que nous subissons depuis longtemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il suffit d'enlever "juif", de remplacer cela par "maître" ou n'importe quel terme pour définir les marionnettistes de l'ombre et on a le programme en cours. Mais ça nous fait une belle jambe, c'est la suite du programme qu'on aimerait connaître...

      Supprimer
    2. http://www.syti.net/SilentWeapons.html

      Supprimer
    3. la suite ?..........

      ça dépendra du fait que les gens (re)-trouvent la bonne tournure d'esprit....(que leur offre le "rock'nroll" ;)....et qui permet la combativité ZEN :-)))

      https://www.youtube.com/watch?v=K6s0U37S6oA

      demandez-vous donc (en bons petits 'complotistes') , pourquoi ce "courant" a été et reste le plus censuré (par omission) chez le Big mé(r)dia.....et au-delà :p (même Soral se plante totalement sur le sujet...voir ma note dans le post "voyage de ouf", si Maha ne la bloque pas ;) ...

      Supprimer
    4. God save the Rock'n Roll !!!!

      Supprimer
  9. @12:42
    cet avertissement est un don de Dieu, il faut le prendre comme ça.

    RépondreSupprimer
  10. les 7 rois de l'apocalypse peuvent aussi etre interprétés comme les 7 personnes qui présidèrent à la destinée de la Fed, depuis la création d'Israel en mai 1948!
    Apocalypse voulant dire révélation, on peut aisément affirmer que les attaques sous fausse bannière du World Trade Center, le 11/09/2001, changèrent radicalement l'idée que beaucoup de personnes se faisaient du monde politique et économique dans le monde. Pour beaucoup d'entres elles, ce fut comme un réveil terrible et une nouvelle prise de conscience. Tout cela pour dire que le 6ème président de la Fed, Alan Greenspan depuis 1948, était celui qui était en place à ce moment la.(11/08/1987 au 31/01/2006)
    Apoc. 17:10: (les 7 tetes) ce sont aussi 7 rois et 5 sont tombés, 1 existe (Alan Greenspan en 2001), l'autre n'est pas encore venu (pour cause nous sommes en 2001), et quand il sera venu, il doit rester peu de temps. (Ben Bernanke président depuis le 31/01/2006).

    RépondreSupprimer
  11. @13:50
    astucieux et diabolique...

    RépondreSupprimer
  12. @Bop 16:08
    pas vraiment mon style, toi et moi j'sais pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quoi ça ? lol

      C'est pas une question de "style" (on sait pas dire objectivement si ce que tu penses être "ton style" l'est réellement ou résulte d'un (long) conditionnement --> pourquoi crois-tu que les radios ont des fiches avec qlq "styles" bien calibrés à répéter de façon indéfinie ? :o)) issu de plusieurs facteurs liés à l'humeur et au facultés de goût, d'ailleurs

      bah faut pas te tracasser, ça viendra quand tu pourras, ou pas MDR.

      je note qd même au passage un certain blocage récurrent semblable à celui du passage au Bio, ou la difficulté à abandonner la Caca-colla, etc.

      ça pourrait etre lié...manque de "clarté intérieure" ? :-D, manque de certains nutriments ? paresse auditive ? lool

      Ce sont des questions tjrs très intéressantes en tout cas :)))


      Supprimer
    2. ...et puis ce ne sont que qlq échantillons de ci, de là....:-)

      c'est indicatif, et non nécessairement représentatif de la totalité....Seuls les gens un peu plus curieux iront voir plus loin :D

      les autres continueront de bêler avec Radio Franmaque :)

      Supprimer
  13. Bibi Benfoufou19 juin 2013 à 20:24

    Dis Anonyme 19 juin 2013 13:49, tu sais qui c'est les champions du monde de détournement de définitions des mots ? Dis tu sais qui c'est ? Bin tu vois, y'a quelques dizaines d'années, pépé Efraim il nous a réuni avec Menachem et nous a dit :
    "Bibi, Menachem, si vous voulez que les gens acceptent le changement d'une société soit vous adoucissez les mots : vous voyez les homosexuels on les appellera des gays même si ils sont en dépression, et en même temps tu matraques que pédéraste c'est injurieux, voilà l'affaire sera emballée. Soit vous pouvez faire croire d'un mot qu'il a la défintion de son contraire, par exemple que la guerre c'est la paix en donnant le prix nobel de la paix au commandant de la plus grande armée du monde qui est en guerre permanente."
    La vérité pépé Efraim c'était un génie, en manipulant les mots il manipulait la pensée, mais tu l'dis pas hein, ça reste ici, j'compte sur toi.

    RépondreSupprimer

Le blog est fermé. Allez sur la nouvelle rubrique des moutons écrasés (la suite)

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.