dimanche 26 août 2012

On parle beaucoup de crash de l'euro en ce moment

Un petit résumé de l'épidémie de crash dans la presse germanique. Merci en passant à Tyler et Yclick pour mettre de l'ambiance ici, j'ai bien rigolé et lisant les commentaires.

L'UE ne peut survivre que si le crash de l'euro n'est plus repoussé plus longtemps. Nouriel Roubini
Un crash maintenant couterait très cher mais pemettrait au marché interieur européen de survivre.
Une tentative vaine de repousser le crash encore 2-3 ans - après avoir gaspillé des milliards - signifierait une fin desordonnée et la destruction du marché interieur à coup de mesures protectionnistes massives
Le crash monetaire est inévitable - Der Währungscrash ist unvermeidlich Financial Times Deutschland

Les politiciens, banquiers et investisseurs, tous se préparent pour le cas le plus grave - l'effondrement de la zone euro. Blomberg a mis en place un service spécial pour ses abonnés: Un mode d'emploi apour le cas ou!
Mode d'emploi: Sortie de l'euro - Handbuch: Euro-Exit Format

La crise de la dette est un vrai challenge pour les entreprises allemandes. Elles doivent developper de nouvelles stratégies pour leurs reserves de liquide, sécuriser leurs canaux de livraison et décider si elles veulent donner un futur à la zone euro.
La crise de l'euro empeche les entreprises de dormir - Euro-Krise bereitet Unternehmen schlaflose Nächte Wirtschaftswoche

Les banques et les muiltinationales se préparent pour le crash de l'euro. Ils stockent des devises, modifient des contrats et s'exercent pour l'introduction du "nouveau drachme"
Les plans secrets pour le crash de l'euro - Die heimlichen Pläne für den Euro-Crash FAZ

L'ex chef economiste de la Banque Nationale Suisse ne croit pas que l'euro va survivre longtemps sous sa forme actuelle
Sous Trichet tout était plus calculable «Unter Trichet war die Welt berechenbarer» Berner Zeitung

La BCE veut attendre la decision de la cour constitutionnelle . Elle ne publiera pas de details sur l'achat d'obligations avant le 12 septembre (alors que c'était prévu pour le 6 septembre). Des insiders révèlent que le plan n'est pas encore élaboré et qu'il ne le sera pas avant le 12.
La BCE déconcertée: Pas de mesure monetaire avant la decision de Karlsruhe EZB verunsichert: Keine weiteren Geld-Maßnahmen vor Urteil aus Karlsruhe DWN

La BCE discute une action de dégagement pour sauver l'euro. Elle recueille les opinions des banques centrales. Les economistes craignent un risque d'inflation incontrolé.
La prochaine reunion de la BCE le 6 septembre pourrait devenir une des plus importantes depuis la creation de la zone euro. Les chefs des banques centrales européennes doivent discuter d'une action de la derniere chance pour la zone euro. La situation  en Grèce et dans d'autres pays du sud est de l'Europe promet un "automne chaud".
Actuellement la BCE recolte les opinions de plusieurs banques dans le but d'eviter un effondrement de la zone. L'option préférée est un rachat d'obligations à un taux maximum tenu secret.

La Banque Nationale Suisse sert de modele. La banque a lancé la presse à billets pour defendre le taux de 1,20 francs suisses par euro. La BCE veut eventuellement booster la presse à billet pour racheter des obligations de pays comme l'Italie ou l'Espagne, car les investisseurs privés n'en veulent plus.
Pour que l'Italie et l'Espagne restent liquides, la BCE doit intervenir. Un taux maximum et une marge de fluctuation doivent etre definis pour les obligations de ces pays. Cette limite ne doit pas etre publiée. Dès que les taux depassent cette marque, les obligations seront achetées, à nimporte quel prix. Quelques banquiers esperent que l'annonce de ce programme mettra fin à la spéculation contre l'euro, mais c'est improbable. Les suisses aussi ont du payer très cher pour defendre le cours du CHF.
Si cette nouvelle variante etait effectivement appliquée, les conséquences seraient desatreuses.

Crise de l'euro: Le plan secret de la BCE - Eurokrise: Der Geheimplan der EZB Die Presse

29 commentaires:

  1. Pourvu que ça ne crashe pas d'ici au moins un an, car j'ai encore plein de sous sur mon livret A.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'après quelqu'un d'assez bien placé que j'ai eu l'occasion de revoir dernièrement, c'est pour la fin de l'année... enfin du moins un très vilain soubresaut comme on en a déjà connu ces dernières années. On verra s'il dit vrai.

      Autre info venant d'un frère la gratouille, on a vingt ans avant l'effondrement total. La thèse de Michel Drac quoi, avec des étapes dans la chute.

      http://www.agoravox.tv/actualites/economie/article/conference-de-michel-drac-a-lyon-6-34751

      Rien de neuf quoi...

      Supprimer
  2. Un peu fouillis l'article. On sait plus où donner de la tête, les banquiers centraux et politocards sont visiblement complètement dépassés.

    RépondreSupprimer
  3. ça m'étonnerait...
    ce "fouillis" est organisé par ces Blaireaux Puants pour nous empêcher de nous intéresser à l'essentiel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est quoi l'essentiel ?

      Supprimer
    2. L'essentiel est dans Lactel...

      Supprimer
  4. Et ça fonctionne ....le preuve !

    ce blog ne tourne quasi plus qu'autour de ces chinoiseries à la Con depuis bien 2 ans........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. n'importe quoi l'ami... Ils pleurent leur bébé euro qui s'en va, je te dis.

      Supprimer
    2. "ce blog ne tourne quasi plus qu'autour de ces chinoiseries à la Con depuis bien 2 ans........"

      Avec toujours les mêmes abrutis qui font des commentaires à la mord moi le noeud en plus... ;)

      Supprimer
  5. Ah enfin de nouvelles dates pour nous faire patienter gentillement derrière nos PC.
    Une mise a jour du calendrier Maha s'impose

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le calendrier Maha... PTDR

      Supprimer
  6. Un nouveau SIDA ? brrrrr, j'ai peur ...
    http://www.leparisien.fr/societe/la-nouvelle-maladie-qui-inquiete-26-08-2012-2137468.php

    RépondreSupprimer
  7. Vite faut faire 140 millions de vaccins pour la Fronce !

    RépondreSupprimer
  8. c'est pour septembre le crash

    RépondreSupprimer
  9. ah ah ! même si il n'y a pas vraiment de choses nouvelles et rien de vraiment concret on remarque tout de même moins de tabou en haut lieu à parler de sortie de l'euro,est ce qu'ils sont en train de mettre lentement la population à accepter l'inévitable crash ? en tout cas autour de moi des personnes qui n'y croyaient pas commencent à m'en parler (je dois dire que ça m'enerve un peu quand moi je m'egosille depuis des mois à leurs expliquer et qu'ils ne me croient pas) donc je pense que le reveil commence à arriver progressivement. de toute façon à un moment donné ils ne pourront plus être dans le déni.
    je pense vraiment un crash pour cette année ou premier trimestre 2013 max mais je vois vraiment pas durer encore ne serait ce qu'un an comme ça peut etre que je me trompecar ils savent assez manipulés les chiffres mais tout devient incoherent entre le monde reel et les marchés boursiers leurs supercheries ne va pas tenir indéfiniment.

    RépondreSupprimer
  10. Toutes ces contorsions inouïes pour sauver l'insauvable ne pourront pas durer 107 ans...

    RépondreSupprimer
  11. Annuna... qui ?27 août 2012 à 16:37

    La bonne vieille angoisse de la rentrée est de retour. Comme d'habitude pas de panique, mais attendez-vous au pire. Est-ce que tout ça n'est pas l'occasion rêvée pour un plan camouflé de suppression de l'argent liquide couplé à l'austérité à la grecque ?
    N'oublions pas que les gens qui se font du blé sur les crashs n'ont aucun intérêt à ce que ça se sache à l'avance. Si l'apocalypse doit avoir lieu ça se passera toujours au moment ou on s'y attend le moins, et surtout quand ça arrangera le mieux les banques centrales et gouvernements. Ce moment est peut être proche ou pas on en sait rien, et l'hystérie autour du calendrier Maya ne va pas arrangée les choses quant au prédictions en tous genres.
    La seule certitude qu'on a c'est que ce sont toujours les mêmes qui l'auront dans le cul.
    En attendant on peut observer que l'annonce d'un imminent QE3 au states fait que l'euro reprend légèrement sa position de force sur le dollar, pour une courte durée sans doute.
    La guerre des nerfs ne s'arrêtera jamais car c'est le business n°1 pour manipuler les masses, et 2012 est à ce titre l'année idéale pour ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Annuna... qui ?27 août 2012 à 16:48

      Précision sur la rumeur du QE3. Cette dernière a fait d'abord grimpée le cours de l'or et baissé celui du dollar, les deux sont des vases communicants. Et dont par conséquent, c'est pas l'euro qui est monté mais le dollar qui a baissé, c'est ce que je voulais dire.
      J'aurais bien besoin d'une bière tiens !

      Supprimer
    2. Le prix de la bière va grimper dépêche toi !

      Supprimer
  12. Ben en fait ça fait trois mois qu'il annonce l'imminence d'un QE3 et toujours rien, cela signifie t-il qqch?
    Ont-ils vraiment les moyen de ce QE3?

    RépondreSupprimer
  13. Septembre ? Octobre ? pour le prochain krach ?
    En fait -d'après ce que j'ai déjà pu constater- les gros krachs boursiers on généralement lieu vers la fin du 3ième/début du 4ième trimestre.

    Sans doute que les investisseurs regardent les chiffres des deux premiers trimestres.... Chiffres qui ne sont pas bons mais qui peuvent laisser croire que la fin de l'année pourrait rattraper le début de cette dernière.... Puis vers début septembre les premiers chiffres du troisième trimestre se profilent tout doucement et les investisseurs doivent alors se décider... Rester sur leurs positions et risquer de prendre la pâtée ou revendre le tout et essayer de se refaire sur la période du 4ième trimestre.... et c'est là que le psychologique prend le pas sur le rationnel et bardaf c'est l'embardée et le krach à coup sûr !

    RépondreSupprimer
  14. http://en.wikipedia.org/wiki/October_surprise

    "In American political jargon, an October surprise is a news event with the potential to influence the outcome of an election, particularly one for the U.S. presidency. The reference to the month of October is because the Tuesday after the first Monday in November is the date for national elections (as well as many state and local elections), and therefore events that take place in late October have greater potential to influence the decisions of prospective voters."

    Ce sera quoi cette année ?

    RépondreSupprimer
  15. de toute façon faut pas vous inquiétait le crash économique de la mort ,sait comme la guerre en iran si ce n'est pour ce mois ci, cette années la ,bi sa serat pour plus tard ,et sa fait des années que sa dure ;) .ah et les attentat au jo de londre légitiment la guerre avec l'iran sont reportait indéfiniment .

    RépondreSupprimer
  16. @anomyne de 22:46

    ça pique un peu les yeux ton commentaire....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excuse le Anonyme de 22:46... Il voulait juste dire :

      Sa piK 1 pE lé ieu ton Kom ma couille

      mais il maîtrise pas encore bien notre langue...

      Supprimer
    2. o navu pyr sait vreé

      il et peu taitre et tranget

      dou you spique en gliche?

      Supprimer
    3. lol lol lol trop drole les mecs vous étes des killers .

      Supprimer
  17. Des serial jokers oui.

    RépondreSupprimer

Le blog est fermé. Allez sur la nouvelle rubrique des moutons écrasés (la suite)

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.