mardi 17 août 2010

Le cirque continue

...
On dit merci à "serial" pour la bonne info croustillante ...
Moddy's menace de dégrader la note de quatre pays dont la France

Mauvaise nouvelle pour les principales puissances économiques occidentales. La France, les Etats-Unis, l'Allemagne et la Grande-Bretagne se rapprochent du moment où ils vont perdre leur note maximale "AAA", en raison de leurs difficultés budgétaires, a en effet averti mardi 17 août l'agence de notation Moody's Investors Service. Le Monde

Ca va chier!

Musique de Cirque N°1

Bruno | MySpace Musikvideos

...

202 commentaires:

  1. le communisme c'est utopique
    le capitalisme cauchemardesque

    RépondreSupprimer
  2. les deux sont cauchemardesques ... et on nous présente ca comme si yavait pas d'alternative!

    RépondreSupprimer
  3. Comme me dit toujours un collègue :
    "Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le communisme, c'est l'inverse !"

    :-)

    RépondreSupprimer
  4. les "notes" des Pays, le "niveau de vie" des gens n'ont aucune importance : les marchés sont à la hausse aujourd'hui car les holding et/ ou autres conglomérats déclarent des bénéfices essentiellement dus à leur implantation en Asie.

    l'économie s'est déplacée...seule. sans ceux qui ont "loué" leur force de travail en "louant" ce système.

    que peut il s'ensuivre ? des guerres dites civiles ? abreuvés de tv, de new edge, de religiosité, de peur(s)...bofffffff. resteront/s devant l'écran.

    le petite bourgeoisie occidentale est morte.
    celle qui a fait 1789....

    peut être que si on lui pique violemment ses économies aura t elle une "résistance"...

    la mal bouffe s'était rien : prenons exemple sur les africains, ne rien manger...on évitera les cancers.

    en fait, tout cet appauvrissement en cours, c'est pour notre bien être physique, emplir les lieux de culte, cultiver notre spiritualité et payer les "circences" qu'on nous invente rien que pour nous (les autres n'en voudraient pas).
    quant aux "panem" = ADIEU !

    et c'est toujours pareil, que le meilleur gagne !

    wendy

    RépondreSupprimer
  5. Communisme et capitalisme ? On a demandé aux russes qui sont les seuls a avoir connu les deux systèmes économiques lequel de ces systèmes avait leur préfèrence.

    Et bien une majorité a répondu lors de ce sondage officiel - contre toute attente- le système communiste.
    Steph (qui n'est ni pour l'un,ni pour l'autre, nihiliste pour le coup )

    RépondreSupprimer
  6. ca m'étonne pas, steph. pareil pour les allemands de l'est ... ils n'avaient peut-etre rien, mais on ne les faisait pas chier (à condition de ne pas critiquer le système bien sur)... a midi ils s' arretaient de travailler parce que yavait plus de matériel ...

    RépondreSupprimer
  7. Mais vous etes des moutons, le communisme deja ca existe pas
    soit c'est du marxisme leninisme (ou trotskysme) = capitalisme d'etat = un etat qui possede tout = L'URSS = CUBA = tout le bloc de l'est

    soit c'est de l'anarchisme (autogestion) et la il n'y a plus d'etat pas de bureaucraatie et plus d'argent, comment l'homme peut il exploiter l'homme sans argent ?

    bref ya aussi le socialisme libertaire, le communisme libertaire

    et en reflechissan on voit tout de suite que la forme du communisme la plus communiste est l'anarchisme

    aller voir la definition du communisme sur wikipedia et faite le raprochement avec l'anarchisme

    L'education et son systeme de propagande anti-communiste est tres efficace, pourquoi croyez vous que les medias le systeme haïsse autant toute forme d'autogestion, et puis c'est pas du tout utopique, car ca a été realisé en espagne de 1936 a 1939.


    J'suis en plein dedans en ce moment bande d'enculé de soumis du systeme :)

    Oui je suis pour un systeme sans etat sans argent sans religion dominante sans cliché sans sarkozy, ou c'est que ce genre de blog n'aurai aucune utilité, sans haine sans frontiere etc...

    C'est pas une utopie c'est largement realisable, et ca a deja été fait (j'me repete...)


    RaChiD

    RépondreSupprimer
  8. bref dire que URSS = COmmunisme est une grosse erreur

    URSS = capitalisme d'etat et ca permet encore plus l'exploitation de l'homme par l'homme pour le coup

    par contre une société sans argent sans bureacratie etc... empeche toute forme d'exploitation de l'homme par l'homme

    enfin ce n'est que mon humble avis aprés de nombreuse recherche


    RaChiD

    RépondreSupprimer
  9. utopique dans le sens ça ne tient pas la route pas au sens littéral large

    RépondreSupprimer
  10. = c n'importe quoi quoi ça veut pas dire que ça n'existe pas

    RépondreSupprimer
  11. et c ça qui est utopique, croire que un système peut vivre sans état,
    seulement un état doit être non lucratif, just social, et économiquement correct
    et état de droit où le juridique est démocratique
    laïque
    etc
    c ça l'utopie à réaliser

    RépondreSupprimer
  12. oui un rêve ça peut se réaliser, mais pour ça, il faut des interactions

    RépondreSupprimer
  13. ( ps : le libéralisme doit être un minimum contrôlé exemple pour éviter des inflations des prix etc loyers etc)

    RépondreSupprimer
  14. non pour moi l'etat n'est que le peauphinement de la monarchie



    RaChiD

    RépondreSupprimer
  15. le liberalisme, meme son "createur" adam smith le denonce meme avant que le liberalisme avait vraimen vu le jour

    voir la richesse des nations, tres bon livre



    RaChiD

    RépondreSupprimer
  16. Capitalisme d'etat

    "Le terme apparaît au moins à partir de 1896. Pour ce qui est des régimes l’ayant exercé, Lénine considérait que l’Allemagne impériale était un capitalisme monopoliste d'État. Le terme sera massivement employé pour l'URSS, et ensuite pour les autres pays appliquant une gestion totalitaire Étatique de l'économie capitaliste (au fur et à mesure de leur apparition : Chine maoïste, Cuba castriste, le bloc dit « communiste » et « soviétique », etc.). Ces régimes ont tous appliqué la mainmise de la bureaucratie d’État sur les outils de production. Cela correspond au cas d'une application intégrale." (du capitalisme d'etat).

    Wikipedia

    Bon j'arrette

    RaChiD

    RépondreSupprimer
  17. oui je vois ce que tu veux dire mais faut bien une administration pour le social
    et une économie correcte au niveau des emplois et des conditions de vie sanitaires aussi

    RépondreSupprimer
  18. Rachida, Myriam, ou Marie comme tu veux

    RépondreSupprimer
  19. @RaChiD : bravo, toujours ok avec toi !!! de plus en plus. !!!

    je soutiens 1OO% tes posts.

    lov

    wendy(pas seule)

    RépondreSupprimer
  20. 17/08/2010 | 22h10

    "Un cartel mexicain emploierait désormais des "tueuses de charme", des femmes jeunes et jolies, aux côtés de ses sbires habituels, selon les déclarations de l'un d'eux diffusées à la télévision mardi..."

    l'O.J

    nous aussi on a essayé mais elle était malformée, pardon, mal formée.

    wendy(réformée)

    RépondreSupprimer
  21. "Les acheteurs ont aussi été rassurés par les chiffres de la production industrielle et ceux des prix à la production, qui entretiennent l'espoir d'une reprise durable de l'activité et éloignent les craintes de déflation."
    ----------------------------

    "NEW YORK (Reuters) - Le nombre de procédures de faillite, d'entreprises ou personnelles, aux Etats-Unis a atteint son plus haut niveau depuis près de cinq ans, montrent des statistiques officielles publiées mardi, illustrant les effets du ralentissement économique et de la montée du chômage."

    LES 2 sont sur le N.obs ce soir et concernent les marchés us.

    que dois je penser : tout va bien ou aussi surement tout va mal ?

    ça doit être pareil.

    je vous embrasse....

    wendy(a perdu la tête)

    RépondreSupprimer
  22. Le marxisme est un courant politique se réclamant des idées de Karl Marx (et dans une moindre mesure de Friedrich Engels). Politiquement, le marxisme repose sur l’analyse de l’histoire et la participation au mouvement réel de la lutte des classes, pour l’abolition du capitalisme. Karl Marx considérait en effet que « l’émancipation des travailleurs doit être l’œuvre des travailleurs eux-mêmes[1] ».

    « Je ne suis pas marxiste »
    Marx lui-même a plusieurs fois dit, dans les dernières années de sa vie : « Moi, je ne suis pas marxiste », marquant sa volonté de se démarquer du « marxisme » auto-proclamé, le terme étant inventé autour de 1870 par des adversaires des proches de Marx au sein de l'Association internationale des travailleurs.
    Engels le rapporte au moins par deux fois :
    1°_ « Quand vous ne cessez de répéter que le « marxisme » est en grand discrédit en France, vous n'avez en somme vous‑même d'autre source que celle‑là ‑ du Malon de seconde main. Ce que l'on appelle « marxisme » en France est certes un article tout spécial, au point que Marx a dit à Lafargue : « Ce qu'il y a de certain, c'est que moi je ne suis pas marxiste ». » Lettre à E. Bernstein, 2 novembre 1882
    2°_ Expression contre les hégeliens que « cet homme », Moritz Wirth, défend. Philosophie d'Hegel que Marx et Engels ont renié totalement depuis leur jeunesse. Cependant, on peut les qualifier de tendance hégélienne simplement dans la forme de l'étude. Ainsi, Engels compare cette « quantité d'amis de ce genre » aux broussistes de ci-dessus.
    « Et puisque cet homme n'a pas découvert que si les conditions matérielles de l'existence sont la primus agens [cause première], cela n'exclut pas que les domaines idéologiques exercent sur elles une action en retour, secondaire à vrai dire, il ne peut certainement pas avoir compris la matière qu’il traite. Cependant, je le répète, tout cela est de seconde main, Moritzchen est un ami dangereux. La conception matérialiste de l’histoire a maintenant, elle aussi, quantité d'amis de ce genre, à qui elle sert de prétexte pour ne pas étudier l'histoire. C'est ainsi que Marx a dit des "marxistes" français de la fin des années 1870 : « Tout ce que je sais, c'est que je ne suis pas marxiste.» » » Lettre d'Engels à C. Schmidt, 5 août 1890. En effet dans la pensée marxiste, la « conception de l'histoire est, avant tout, une directive pour l’étude, et non un levier servant à des constructions à la manière des hégéliens. »
    Ainsi, avec cette simple expression « Je ne suis pas marxiste », Marx voulait que l'on ne parlât pas de marxisme, mais de « socialisme rationaliste critique »[2], pour éviter qu'on attribuât à sa personne ce qui est le patrimoine théorique du prolétariat[3].


    signé le communisme est une utopie

    RépondreSupprimer
  23. mdr non?
    marx n'est pas marxiste!! et ouiii

    RépondreSupprimer
  24. bien dit
    signé une admiratrice de marx l'anonyme sans utopie mais que des rêves!!! à réaliser!!
    pour un athée je me disais bien marx non pas lui laissez le !!!

    RépondreSupprimer
  25. 17 août 2010 08:29
    Mahamudra a dit…
    les deux sont cauchemardesques ... et on nous présente ca comme si yavait pas d'alternative!
    moi je suis d'accord avec ma mudra
    l'utopie c un cauchemar à terme lol
    et ils veulent nous faire croire que seuls c deux extremes prévalent!

    RépondreSupprimer
  26. pour marx sans le marxisme alors!!!aléluia!

    RépondreSupprimer
  27. et blabla et blabla et blabla..........

    RépondreSupprimer
  28. les deux captialiste et communiste sont cauchemardesques!! oui ma moudra

    RépondreSupprimer
  29. capitaliste
    vive marx mdr moi je vais voter marx aux prochaines!

    RépondreSupprimer
  30. ou ma moudra?
    si tout va bien c que tout va mal comme dit wendy

    RépondreSupprimer
  31. http://www.wat.tv/video/nouvel-ordre-mondial-erradication-1cpj7_2huxt_.html

    RépondreSupprimer
  32. tiens pour le grand rachid :

    Le libéralisme est un courant de pensée de philosophie politique, né d'une opposition à l'absolutisme et au droit divin dans l’Europe des Lumières (XVIIIe siècle), qui affirme la primauté des principes de liberté et de responsabilité individuelle sur le pouvoir du souverain. Il repose sur l’idée que chaque être humain possède des droits fondamentaux qu'aucun pouvoir ne peut violer. En conséquence, les libéraux veulent limiter les obligations sociales imposées par le pouvoir et plus généralement le système social au profit du libre choix de chaque individu.

    Le libéralisme repose sur un précepte moral qui s'oppose à l'assujettissement de l'individu, d'où découlent une philosophie et une organisation de la vie en société permettant à chaque individu de jouir d'un maximum de liberté, notamment en matière économique. Pour la plupart des libéraux, la dichotomie entre « libéralisme économique » et « libéralisme politique » n'existe donc pas, puisqu'il s'agit de l'application d’une même doctrine dans des domaines différents.

    Au sens large, le libéralisme prône une société fondée sur la liberté d'expression des individus dans le respect du droit du pluralisme et du libre échange des idées. Elle doit joindre d'une part dans le domaine économique, l'initiative privée, la libre concurrence et son corollaire l'économie de marché, d'autre part, des pouvoirs politique et économique bien encadrés par la loi et les contre-pouvoirs. Elle valorise donc le mérite comme fondement de la hiérarchie. Cela suppose idéalement un état de droit où sont respectées les minorités jusqu'à la plus petite, l'individu, l'État n'étant que le garant de ce respect et devant rendre des comptes de son action.

    Cependant en fonction de la situation (et de ce que chacun peut en penser soi-même) le libéralisme pourra se manifester de façon fort diverse, voire opposée. Le libéral pourra ainsi être, selon le lieu, voire en fonction des moments, celui qui exige de l'état qu'il brise un traditionalisme religieux ou social oppresseur pour l'individu (caste, statuts, discriminations et privilèges, ...) ou qu'il intervienne pour donner à chacun une véritable capacité d'action économique (bridée par un monopole, la pauvreté, le manque d'éducation de crédit ou autre), ou inversement celui qui s'oppose à l'intervention du pouvoir.

    Les limites à fixer à l'action de l'État, ainsi que les modalités de l'action publique (notamment aux rôles respectifs de l'action administrative et de la loi), seront spécialement sujet à débat au sein même. La plupart des libéraux considèrent que l'action de l'État est nécessaire à la protection des libertés individuelles, dans le cadre de ses fonctions régaliennes, et nombre d'entre eux (comme Adam Smith, Raymond Aron, Karl Popper ou Benedetto Croce) acceptent et même recommandent certaines interventions de l'État dans l'économie, notamment en matière de contrôle et de régulation. À l'opposé, les libertariens (ou anarcho-capitalistes) refusent à l'État toute légitimité dans quelque domaine que ce soit.

    RépondreSupprimer
  33. La plupart des libéraux considèrent que l'action de l'État est nécessaire à la protection des libertés individuelles, dans le cadre de ses fonctions régaliennes, et nombre d'entre eux (comme Adam Smith, Raymond Aron, Karl Popper ou Benedetto Croce) acceptent et même recommandent certaines interventions de l'État dans l'économie, notamment en matière de contrôle et de régulation.

    that's clear?

    RépondreSupprimer
  34. nombre d'entre eux (comme Adam Smith, Raymond Aron, Karl Popper ou Benedetto Croce) acceptent et même recommandent certaines interventions de l'État dans l'économie, notamment en matière de contrôle et de régulation.

    ou faut que je répète?

    RépondreSupprimer
  35. source : wikipédia
    tout bêtement!

    RépondreSupprimer
  36. ps : normalement l'état devrait faire 0 bénéfice mais sans dettes non plus forcées ni déficit ni trou ni crise etc sans pauvreté quoi

    RépondreSupprimer
  37. rachid nous parlait de libertinage je crois humblement lol

    RépondreSupprimer
  38. et wendy a à peu près compris faut pas détruire mais réformer

    RépondreSupprimer
  39. Communisme
    Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
    Aller à : Navigation, rechercher Marxisme


    Théorie
    Marxisme
    Communisme
    Socialisme
    Internationalisme
    Collectivisme
    Société sans classe
    Manifeste du Parti communiste
    Le Capital
    Théoriciens
    Karl Marx
    Friedrich Engels
    Rosa Luxemburg
    Anton Pannekoek
    Lénine
    Georges Sorel
    Léon Trotsky
    Articles en rapport
    Capitalisme
    Classe sociale
    Prolétariat
    Lutte des classes
    Révolution
    Conseil ouvrier
    Dictature du prolétariat
    Révolution permanente
    Histoire du capitalisme
    Syndicalisme révolutionnaire
    Modifier

    D'un point de vue théorique, le communisme est la conception d'une société sans classe sociale, une organisation sociale sans État, fondée sur la mise en commun des moyens de production (sans propriété privée), et qui peut être classée comme une branche du socialisme[1].

    D'un point de vue politique, le communisme désigne une variété de mouvements qui affirment chercher à établir à terme une telle société. Parmi les communistes, on trouve une considérable variété d'interprétations, principalement portées par les courants marxistes, mais aussi anarchistes et chrétiens. La première division s'est opérée entre anarchisme et marxisme au sein de l'Association internationale des travailleurs (Première Internationale). Néanmoins, les courants communistes qui se sont le plus distingués par leur influence sur l'ordre politique mondial depuis le début du XXe siècle sont d'influence marxiste, directement (Manifeste du Parti communiste) ou indirectement (léninisme). La lutte des classes joue un rôle central dans la théorie marxiste (et également dans d'autres tendances communistes). L'établissement du communisme correspond dans cette théorie à la fin de toute lutte des classes, la division des êtres humains en classes sociales ayant disparu.

    Karl Marx, défendant la nécessité de l'autonomie du mouvement ouvrier et de l'internationalisme, soutenait que la société ne pouvait d'un coup être transformée depuis le mode de production capitaliste vers le mode de production communiste. Elle nécessitait une période de transition que Marx a parfois décrite comme la période révolutionnaire de dictature du prolétariat. Dans le Manifeste du Parti communiste, il définit le communisme comme « une association où le libre développement de chacun est la condition du libre développement de tous[2] ». La société communiste imaginée par Marx, émergeant d'un capitalisme largement développé, n’a jamais été établie, et demeure théorique.

    D'un point de vue historique, le mot « communisme » est souvent utilisé pour désigner les régimes politiques et économiques gouvernés par des partis se réclamant du communisme. Certains de ces régimes se revendiquaient comme des « dictatures du prolétariat ».

    La notion de communisme est très controversée et désigne souvent des réalités différentes selon les personnes qui l’utilisent. Le concept de communisme est l'objet d'un débat sémantique, selon deux axes qui interfèrent :

    divergence « interne », entre communistes revendiqués (qui peuvent s'opposer politiquement et théoriquement), divers courants s'attribuent le terme parfois à l'exclusion des autres ;
    divergence « externe », entre anticommunistes et communistes : les premiers rendent responsable l'idéologie communiste des désastres environnementaux, humains et sociaux ou des crimes de masse commis ou provoqués par les régimes dits communistes. Les seconds répondent qu'ils n'étaient pas liés à l'idéologie communiste[3] et considèrent que ces États n'étaient pas communistes ; pour eux, le communisme reste un projet de société qui n'a pas encore été réalisé. Ils mettent ces crimes et désastres écologiques sur le fait du totalitarisme, du productivisme ou bien encore pour une partie d'entre eux sur le stalinisme et ses dérivés.

    RépondreSupprimer
  40. Karl Marx, défendant la nécessité de l'autonomie du mouvement ouvrier et de l'internationalisme, soutenait que la société ne pouvait d'un coup être transformée depuis le mode de production capitaliste vers le mode de production communiste. Elle nécessitait une période de transition que Marx a parfois décrite comme la période révolutionnaire de dictature du prolétariat. Dans le Manifeste du Parti communiste, il définit le communisme comme « une association où le libre développement de chacun est la condition du libre développement de tous[2] ». La société communiste imaginée par Marx, émergeant d'un capitalisme largement développé, n’a jamais été établie, et demeure théorique.

    c ça qui est utopique cher rachid

    RépondreSupprimer
  41. alors révolution car dictature du prolétariat!
    réformes et référendums

    RépondreSupprimer
  42. je comprends que certains aient du mal à comprendre Marx ou Freud d'où les dérisions peut être c pareil pour les religions chacun interprète à sa sauce!!

    RépondreSupprimer
  43. truc très intéréssant sur karl marx
    >http://www.barruel.com/karl-marx-et-satan.html

    RépondreSupprimer
  44. mmmmh j'avais deja lu tout ca il y a plusieurs mois , mais de toute facon je ne suis pas daccord avec Marx, mais plus dans la ligné de Bakounine, lui proposer vraiment une société LIBERTAIRE et non du LIBERTINAGE , rien a voir mon petit, quand un mot nous parait bizzare on va chercher gentiment la definition, on insulte pas celui qui l'a dit...

    L'espagne anarchiste tu connais ?

    RaChiD

    RépondreSupprimer
  45. Karl marx etait un dictateur, il a virer tout les anarchiste "bakouninien" de "l'international commmuniste", parcequ'ils ne voulaient aucune forme d'etat, c'est normal que d'autre dictateur comme lenine staline trosky castro ont repris ses principales idées


    RaChiD

    RépondreSupprimer
  46. et Freud n'était pas freudien lol
    pour moi Marx est une philosophie pas une politique cher rachid

    RépondreSupprimer
  47. d'pù tes dérisions peut être, on ne parle pas du même sujet...lol Marx est un philosophe au programme de l'éducation nationale.lol française

    RépondreSupprimer
  48. d'où tes dérisions (pardon)

    RépondreSupprimer
  49. Freud était philososphe aussi lol

    RépondreSupprimer
  50. philosophe
    décidément ce clavier!!!!
    (j'ai de la crème sur les mains je glisse lol)

    RépondreSupprimer
  51. faut pas mélanger philosophie et politique ou religion ou science humaine

    RépondreSupprimer
  52. après c'est sûr quant on maîtrise déjà une discipline on peut être pluridisciplinaire
    ceci dit je te parle d'intellectuel tu me parles de Staline presque
    pour moi c'est hors sujet à la culture littéraire ou générale économique et sociale

    RépondreSupprimer
  53. voire juridique...(ce que tu dis)

    RépondreSupprimer
  54. La notion de communisme est très controversée et désigne souvent des réalités différentes selon les personnes qui l’utilisent. Le concept de communisme est l'objet d'un débat sémantique, selon deux axes qui interfèrent

    mdr

    RépondreSupprimer
  55. La plupart des libéraux considèrent que l'action de l'État est nécessaire à la protection des libertés individuelles, dans le cadre de ses fonctions régaliennes, et nombre d'entre eux (comme Adam Smith, Raymond Aron, Karl Popper ou Benedetto Croce) acceptent et même recommandent certaines interventions de l'État dans l'économie, notamment en matière de contrôle et de régulation.


    ou il fallait que je répète ça encore?


    autrement dit si tu sais lire correctement entre les lignes aussi, marx était plutôt socialiste libéraliste qu'autre chose lui
    mais bon je suppose que tu le connais si bien que tu sais mieux que les historiens qu'il était communiste

    sur ce aussi
    l'anarchie n'est pas possible
    faudrait peut être que tu l'assimiles déjà et après on pourra parler. merci

    RépondreSupprimer
  56. pour libertinage je plaisantais mais c une forme d'anarchie aussi le libertinage sache le cetait un exemple drole d'anarchie lol

    RépondreSupprimer
  57. oui libertaire on connaît tous la définition je pense

    RépondreSupprimer
  58. et non aucun mot ne me parait bizar moi tu sais j'aime l'encyclopédique
    la rousse mdr

    RépondreSupprimer
  59. ps : c'est pas toi qui nous insultait gaiement d'emblée rachid?

    RépondreSupprimer
  60. quand tu auras compris pourquoi l'anarchie n'est pas possible
    je te prie de nous faire part de ta thèse par écrit après méditation.:)

    RépondreSupprimer
  61. je comprends ton malaise parfois les évidences demandent un déclic à l'éveil des pensées les plus sages

    RépondreSupprimer
  62. alors bon courage car l'ennemi c'est l'ignorance

    RépondreSupprimer
  63. 1/ Pourquoi l'anarchie n'est pas possible en tant que problématique

    2/ anti thèse : pourquoi certaines lois sont elles réformables ou mal venues?

    3/ la nécessité d'un ordre social et juridique pour l'égalité des droits du citoyen et une régulation économiquer pour éviter les crises de chomage pauvreté etc

    voilà tu as la trame du plan à suivre
    Rachid
    j'ai maché ton chewingum
    ah ah ah

    RépondreSupprimer
  64. et j'exige une synthèse claire et acquise sur un long terme
    et une argumentation cohérente
    et des idées précises
    sur ce qui t'a mené à tout mélanger, en l'occurence les pbs juridiques et de justice à évoquer
    exemple : une loi injuste ou mal faite
    des inégalités etc (privilèges des classes bourgeoises etc) bref les principes qui ont suscitté un certain désir anarchiste-communiste-libertaire-social?

    RépondreSupprimer
  65. exemples : plus de contraventions stationnement
    plus de redevance audiovisuelle
    ça c des arguments oui valables et cohérents

    RépondreSupprimer
  66. mais il y a des limites à tout
    les routes ne se font pas par l'argent du saint esprit
    ceci dit ils prennent déjà assez rien qu'en TVA
    et impots des riches
    donc ils peuvent réduire oui beaucoup de taxes
    les clopes aussi ils se gavent
    tout quoi

    RépondreSupprimer
  67. et tu t'excuses pour tes insultes aussi
    on n'est pas chez ta mémé ici

    RépondreSupprimer
  68. état de droit = nécessitté
    et la preuve en direct.

    RépondreSupprimer
  69. ps : en espagne c encore un royaume donc ne mélange pas tout non plus
    état royaume c la meme
    franco tu connais?

    RépondreSupprimer
  70. Pour mettre tout le monde d'accord

    http://novusordoseclorum.discutforum.com/nouvel-ordre-mondial-f1/karl-marx-a-la-gloire-de-satan-t1711.htm

    http://www.barruel.com/karl-marx-et-satan.html

    vous comprendrez, comment par un effet de retour de manivelle, les excès du pognonisme va relancer le communisme (mis un temps en sommeil)

    RépondreSupprimer
  71. ps : nul ne t'a insulté rachid c toi qui nous insulte

    RépondreSupprimer
  72. non je ne suis pas d'accord marx était athée donc pas sataniste, pas du tout non, pour qu'il y ait une notion de bien et de mal il faut être croyant en terme de satanisme etc
    La religion
    Marx critique fortement le rôle de la religion. Il critique les aspects philosophiques et sociaux de la religion. Marx est athée et s’en revendique, sans faire de l'athéisme une nouvelle « religion ».
    Marx s'intéresse surtout à la religion à cause du rôle qu'elle exerce sur la société. Pour Marx, la religion est une structure créée par la société de classes, et qui évolue selon ses besoins. La religion et les hommes qui la font (prêtres, évêques, etc) sont des alliés objectifs de la classe dominante (et, pour ce qui est du haut clergé, en est directement membre).
    Il analyse l'évolution de la religion en Europe : des structures religieuses païennes, qui permettaient aux hommes de justifier des phénomènes climatiques qu'ils ne comprenaient pas. Les dieux étaient des dieux locaux, chaque peuple avait les siens, ils étaient souvent liés à des phénomènes de la nature.
    Ensuite, l'expansion romaine à travers l'Europe a fait naître une conscience géographique plus étendue, et les religions locales ont disparu au profit du christianisme. Pendant le Moyen-Âge, la transition au catholicisme a structuré l'Église : des hiérarchies structurées sont apparues (Pape, évêques, curés), avec qui le pouvoir (les rois et la noblesse) a dialogué de façon constante pour le partage du pouvoir sur les peuples. La dîme, prélevée au peuple au profit de l'Église, a été instaurée. L'éducation des enfants était prise en charge directement par l'Église.
    La naissance du capitalisme a fait apparaître une volonté de réforme du catholicisme à travers le protestantisme et le « capitalisme judaïque ». Ce terme a valu des critiques à Marx et un débat sur son éventuel antisémitisme, bien que Marx soit juif d’origine, mais athée. Dans les faits, Marx s'oppose au judaïsme en tant que religion, car elle est une oppression comme selon lui toutes les autres religions. Il rappelle également que la plupart des juifs étaient pauvres et exploités. Il critique donc le judaïsme, comme d'une manière générale le christianisme, pour avoir aidé le système capitaliste à apparaître. En revanche il milite et pétitionne auprès de son Assemblée provinciale pour obtenir l'émancipation politique des juifs sans que ceux-ci n'aient à renier leur religion[4].
    Selon Marx, la religion permet de justifier les inégalités sociales, et permet au prolétariat de mieux les supporter. Elle laisse le peuple dans l'illusion que sa condition n'est pas si terrible, en lui donnant des exemples de morales religieuses, des bienfaits de la souffrance, etc.

    RépondreSupprimer
  73. Marx pense que si on élimine la religion, la classe ouvrière prendra conscience de sa misère, la refusera, et permettra la naissance d'une société socialiste.
    Ce que récuse avant tout Marx, c'est l’effet anesthésiant, aliénant et mystifiant des religions sur la mentalité collective. De là son expression célèbre : « La religion est l'opium du peuple »[5].
    Marx pense que la racine de la croyance religieuse se trouve dans les conditions de vie misérables de la plus grande partie de la population. C'est la raison pour laquelle il ne pense pas que la lutte contre la religion doit se trouver au centre du militantisme communiste. Après avoir défini la religion comme « l'âme dans un monde sans âme... l'opium du peuple », il poursuit « L’abolition de la religion en tant que bonheur illusoire du peuple est l’exigence de son bonheur réel. Exiger qu’il renonce aux illusions sur sa situation c’est exiger qu’il renonce à une situation qui a besoin d’illusions. La critique de la religion est donc, en germe, la critique de cette vallée de larmes dont la religion est l’auréole. La critique a dépouillé les chaînes des fleurs imaginaires qui les recouvraient, non pour que l’homme continue à porter des chaînes sans fantaisie, désespérantes, mais pour qu’il rejette ces chaînes et cueille les fleurs vivantes. La critique de la religion détruit les illusions de l’homme pour qu’il pense, agisse, façonne sa réalité comme un homme sans illusions parvenu à l’âge de la raison, pour qu’il gravite autour de lui-même, c’est-à-dire de son soleil réel. La religion n’est que le soleil illusoire qui gravite autour de l’homme tant que l’homme ne gravite pas autour de lui-même. » (l’introduction à la Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel)
    La démocratie
    Dans le Manifeste communiste, Marx considère que la première nécessité pour le prolétariat est « la conquête de la démocratie » (chapitre 2).

    La démocratie réelle est selon Marx un des buts et des moyens essentiels de l’action du prolétariat. Cela est illustré par sa célèbre formule de 1864 : « L’émancipation des travailleurs doit être l’œuvre des travailleurs eux-mêmes ».

    RépondreSupprimer
  74. ps deux :
    le deuxième lien c idem je dirais que c comme ceux qui ont écrit "la psychanalyse noire"
    à cause de certains qui se servent de Freud pour tenir des théories nazies et sectaires
    c se servir d'un nom; et le salir.

    RépondreSupprimer
  75. comme ceux qui se servent de dieu pour faire des guerres et servir satan?
    et tuer des gens?
    en tous cas ce qui est certain c'est que marx est athée
    (était du moins de son vivant)
    et que donc si il ne croit pas aux religions il n'a pas pû lui s'en servir contre d'autres croyants
    ni autres
    pour faire du mal
    en bref, c pas pask quelqu'un est athée qu'il est satanique
    faudrait voir à ne pas dénigrer les athées les rachid et compagnie qui pensent que athée=satan

    RépondreSupprimer
  76. la religion est l'opium du peuple :)

    RépondreSupprimer
  77. tu veux venir avec moi au québec ma mudra?

    RépondreSupprimer
  78. http://www.wat.tv/video/nouvel-ordre-mondial-erradication-1cpj7_2huxt_.html


    ça c'était pour dire que ça fait peur
    dénoncer
    accuser
    et pas approuver
    c un appel au peuple à résister et à se révolter
    mais avec intelligence

    RépondreSupprimer
  79. elle fait flipper cette vidéo y'a vraiment des fous sataniques oui dirait on

    RépondreSupprimer
  80. La religion est l'opium du peuple, Marx

    RépondreSupprimer
  81. ça se voit nettement dans cette vidéo

    RépondreSupprimer
  82. bon ma mudra c toi que j'ai croisé au québec je veux dire?

    RépondreSupprimer
  83. @ rachid : comme dab je trouve sensé ce que tu dis....mais on va dire que j'ai un parti pris !!

    je ne développe pas, tu l'as fait...

    wendy(libertaire libertine)

    RépondreSupprimer
  84. ps pour rachid je pense que tu confonds le libéralisme social
    et la capitalisme libéral (soit disant social)

    RépondreSupprimer
  85. le capitalisme libéral ( ex usa )

    RépondreSupprimer
  86. @wendy si tu es croyante oui tu es subjective
    ce qui je pense est incompétence en terme d'économie de politique ou de juridique

    RépondreSupprimer
  87. et de science en général

    RépondreSupprimer
  88. ( croyante en une seule religion qui prévaut sur les autres, je ne parle pas de la croyance en un dieu )

    RépondreSupprimer
  89. pask ça signifie que tu penses que ta religion est la meilleure et quelque part ça dénigre les autres de ce fait

    RépondreSupprimer
  90. heureusement que y'a des gens qui dénotent les défaillances de leurs propres aînés...
    et qui se revendiquent athée de leur propre culture
    car au moins ils ne prônent pas leur chapelle
    et on peut adhérer à ce qu'ils disent en toute objectivité
    marx dénonçait le système capitaliste protestant et judaique non par antisémitisme mais en tant que valeur sociale, car, toutes les institutions religieuses, mêmes catholiques, sont la plus haute classe bourgeoise de toutes les religions confondues...
    si freud et marx ont dû s'exiler à Londres
    ce n'est pas en raison de leur origine juive
    mais en raison de leur athéisme
    et de la menace qu'ils étaient pour le nazisme
    (le nazisme prônant le catholicisme alors que Hitler avait des origines juives tout comme Sarkozyzy d'ailleurs, lol)
    donc c n'est pas sur origine juive qu'ils se sont exilés
    mais pour leurs idées
    anti-nazies
    justement
    donc anti-antisémitisme
    anti capitaliste si on veut
    et pour le social, la philo etc
    la culture
    les sciences

    RépondreSupprimer
  91. ps : la sécu et la caf c pas capitaliste c socialiste rachid et wendy (très beau couple j'avoue:))=)
    donc c marx tout ça la sécu et la caf
    ps 2 : même le secours catholique aide tout le monde, sans discriminer, tel que soeur emmanuel mère thérésa etc
    il n'y a pas que des mauvais non plus, dans tous milieux il y a des gens de bonne foi
    et puis les bénis de métier au service de satan peut être oui (enfin pas au service du bien et de l'intérêt général socialiste)(et commun donc)

    RépondreSupprimer
  92. @rachid
    j'attends ta thèse anti thèse synthèse

    RépondreSupprimer
  93. la première nécessité pour le prolétariat est « la conquête de la démocratie » (chapitre 2).
    et surtout ne confonds pas non plus anarchie et démocratie
    étudie

    RépondreSupprimer
  94. pas de démocratie sans juridique
    (ps : j'en ai marre de réfléchir pour rachid...)

    RépondreSupprimer
  95. http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_des_droits_de_l'homme_et_du_citoyen_de_1789

    en bonus

    et surtout,


    important pour notre cher rachid (qu'il se sente compris aussi):

    http://fr.wikipedia.org/wiki/I_Have_a_Dream



    et même :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Malcolm_X

    (parfois incompris lui aussi car intransigeant comme marx et freud)

    RépondreSupprimer
  96. http://fr.wikipedia.org/wiki/Constitution


    FIN DU DEBAT

    RépondreSupprimer
  97. Après avoir défini la religion comme « l'âme dans un monde sans âme... l'opium du peuple », il poursuit « L’abolition de la religion en tant que bonheur illusoire du peuple est l’exigence de son bonheur réel. Exiger qu’il renonce aux illusions sur sa situation c’est exiger qu’il renonce à une situation qui a besoin d’illusions. La critique de la religion est donc, en germe, la critique de cette vallée de larmes dont la religion est l’auréole. La critique a dépouillé les chaînes des fleurs imaginaires qui les recouvraient, non pour que l’homme continue à porter des chaînes sans fantaisie, désespérantes, mais pour qu’il rejette ces chaînes et cueille les fleurs vivantes. La critique de la religion détruit les illusions de l’homme pour qu’il pense, agisse, façonne sa réalité comme un homme sans illusions parvenu à l’âge de la raison, pour qu’il gravite autour de lui-même, c’est-à-dire de son soleil réel. La religion n’est que le soleil illusoire qui gravite autour de l’homme tant que l’homme ne gravite pas autour de lui-même. » (l’introduction à la Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel)
    c'est beau on dirait de la poésie divine presque mdr

    RépondreSupprimer
  98. si tu remplaces un état par une religion là tu fais du retour vers le futur cher rachid,
    à la vitesse de l'obscurantisme.
    pas de la lumière ça c la science qui le fait

    RépondreSupprimer
  99. http://fr.wikipedia.org/wiki/Obscurantisme

    si tu me payes je te donne des cours rachid sinon je te laisse étudier en toute autonomie

    RépondreSupprimer
  100. Après avoir défini la religion comme « l'âme dans un monde sans âme... l'opium du peuple », il poursuit « L’abolition de la religion en tant que bonheur illusoire du peuple est l’exigence de son bonheur réel. Exiger qu’il renonce aux illusions sur sa situation c’est exiger qu’il renonce à une situation qui a besoin d’illusions. La critique de la religion est donc, en germe, la critique de cette vallée de larmes dont la religion est l’auréole. La critique a dépouillé les chaînes des fleurs imaginaires qui les recouvraient, non pour que l’homme continue à porter des chaînes sans fantaisie, désespérantes, mais pour qu’il rejette ces chaînes et cueille les fleurs vivantes. La critique de la religion détruit les illusions de l’homme pour qu’il pense, agisse, façonne sa réalité comme un homme sans illusions parvenu à l’âge de la raison, pour qu’il gravite autour de lui-même, c’est-à-dire de son soleil réel. La religion n’est que le soleil illusoire qui gravite autour de l’homme tant que l’homme ne gravite pas autour de lui-même. » (l’introduction à la Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel)

    RépondreSupprimer
  101. trop bien écrit, ça c de l'argument(s)

    RépondreSupprimer
  102. Marx pense que si on élimine la religion, la classe ouvrière prendra conscience de sa misère, la refusera, et permettra la naissance d'une société socialiste.
    Ce que récuse avant tout Marx, c'est l’effet anesthésiant, aliénant et mystifiant des religions sur la mentalité collective. De là son expression célèbre : « La religion est l'opium du peuple »[5].

    RépondreSupprimer
  103. Mouais, malheureusement, je pense plutôt que c'est ça qui va arriver à nouveau. Ils ne font pas nimp' chacun dans leur coin, eux, ils s'organisent et se préparent :
    http://www.youtube.com/watch?v=1Z_z32oZZUQ

    RépondreSupprimer
  104. @anonyme 10:52 ou 53 :

    en voilà une autre :
    "on aura fini la révolution quand on aura pendu le dernier patron avec les tripes du dernier curé"

    c'est avec joie que je note que de parler de marx et freud déchaine les passions...

    rien n'est peut être définitivement perdu...

    wendy(extatique en lutte)

    RépondreSupprimer
  105. anonyme à 10:52
    oui freud et marx extatique chère wendy..:)

    RépondreSupprimer
  106. "on aura fini la révolution quand on aura pendu le dernier patron avec les tripes du dernier curé"

    Et après on s'enfoncera pendant des dizaines d'années dans la connerie et la misère... pour ensuite revenir au point de départ et devoir tout recommencer.

    Bande de glands ( j'aime les arbres =) ). Une partie de ma famille s'est pris Lénine dans la gueule. Des koulaks, qui n'étaient que du fumier d'après l'imbécile au wagon de plomb financé par les salauds. Je vous souhaite le communisme qu'on rigole un peu. On verra si vous assurerez à l'usine pour le plus grand bonheur des apparatchiks.

    Et l'anarchie des espagnols avant guerre c'est de la merde. Et Viva Franco ! Il a permis la création d'une classe moyenne en Espagne ne vous déplaise et sauvegardé la monarchie. Vivement la restauration rapide en France.

    MDR.

    (troll inside)

    RépondreSupprimer
  107. J'ai oublié de dire que Marx et ses suiveurs sont des cons tout comme les bourgeois qui portent des t-shirt du che. Bande de gauches. :-)

    RépondreSupprimer
  108. ah mais nul n'a souhaité la misère, et la connerie (d'ailleurs c l'inverse) cher troll en bois

    RépondreSupprimer
  109. ses suiveurs? je vois personne le suivre moi il est mort marx.
    ah tu es croyant non? la vie après la mort?

    RépondreSupprimer
  110. j'ai juste dit que marx est intelligent pas comme tout le monde malheureusement

    RépondreSupprimer
  111. et j'ai rien contre la monarchie espagnole c pas pire qu'un état sans droit ou qu'une dictature...

    RépondreSupprimer
  112. 110 commentaires sur marx, c'est beau, bien dit wendy, ca donne de l'epoir...



    RaCh

    PS: les anonymes essayaient de vous trouver un nom bidon ou n'importe quoi, parceque la c'est incomprehensible

    RépondreSupprimer
  113. "PS: les anonymes essayaient de vous trouver un nom bidon ou n'importe quoi, parceque la c'est incomprehensible"

    We are anonymous. We are Legion. For each that falls, ten shall take his place.

    We do not forgive. We do not forget. We are everywhere and we are nowhere. We cannot be found. We cannot be fought. We cannot be counted. We cannot be named.

    We are Anonymous.

    EXPECT US.

    RépondreSupprimer
  114. et a l'anonyme qui fait des romans, pourquoi tu t'obstine a parler de MARX ? j'ai lu le manifeste, et ca ma apprit qu'il etait en faveur d'un etat qui centralise tout, genre l'urss, mais pas tout a fait, j'en suis totalement opposé, et marx j'en ai rien a foutre.

    L'anarchisme est impossible simplement parceque c'est bien trop evolué pour les pauvre humains que nous sommes.

    Et le coup de la blague "libertinage", évite la prochaine fois; marx etait loin d'etre socialiste libertaire (ou peut etre a la fin de sa vie) mais en tout cas l'heritage qu'il a laissé, na rien de libertaire.

    Kropotkine et Bakounine sont les précurseur du libertaire, socialiste ou anarchiste/communiste, mais bon la j'arette, j'ai l'impression d'ecrire a un sourd ...

    "si tu remplaces un état par une religion là tu fais du retour vers le futur cher rachid,
    à la vitesse de l'obscurantisme."

    :)

    RaCh

    RépondreSupprimer
  115. MARX EST UN CON SA SEUL INTELLIGENCE EST D'ETRE D'UNE SUPERIEURE CONNERIE, UNE FOIS POUR TOUTE IL FAIT PITIE AUTANT QUE LE PAPE ET LE MOLLAH HOMARD SUR SA MOBYLETTE.

    CAPS LOCK IS CRUISE CONTROL FOR COOL ALSO.

    RépondreSupprimer
  116. tout ça ce n'est que purement théorique, une belle construction intellectuelle certes, mais dans la réalité elle ne tient pas une seconde.

    et ce, pour une simple raison. Il y a autant de de version de communisme que d'individus. Il faut une doctorat pour commencer à appréhender le discours marxiste. Et encore, on trouvera autant de version que d'individu.

    Cette compléxité inhérente à cette doctrine fait qu'on peut lui faire dire n'importe quoi, et quand elle est mis en pratique, c'est toujours en horreur qu'elle se transforme.

    PArce que précisons le, plutot que d'admettre que la théorie est belle, mais que sa mise en pratique est impossible, les communistes aiment bien à trucider les ennemis de l'intérieur, sur qui il reportent leurs échecs.

    anonyme anonyme

    RépondreSupprimer
  117. Le problème des autonomes et autres crasseux est qu'ils ne seront jamais aussi nombreux que des natios en groupes organisés et prêts à imposer leur point de vu dans la fureur.

    D'autant plus qu'au combat 1 natio > 3 crasseux minimum.

    MINIMUM.

    Donc retournez bosser pour sarko ça vaut mieux pour vous et pour lui.

    RépondreSupprimer
  118. We are anonymous. We are Legion. For each that falls, ten shall take his place.

    We do not forgive. We do not forget. We are everywhere and we are nowhere. We cannot be found. We cannot be fought. We cannot be counted. We cannot be named.

    We are Anonymous.

    EXPECT US.

    rach : si tu le dis oui tu as l'air d'une lumière toi ah ah ah j'suis éblouie par ta thèse d'ailleurs et ton argumentaire impressionant!!!

    RépondreSupprimer
  119. t'es moins sexy d'un coup

    wendy ( l'espoir sans doute oui )

    RépondreSupprimer
  120. @rach de wendy dernier commentaire

    RépondreSupprimer
  121. "PArce que précisons le, plutot que d'admettre que la théorie est belle, mais que sa mise en pratique est impossible, les communistes aiment bien à trucider les ennemis de l'intérieur, sur qui il reportent leurs échecs."

    +14 comme les nazis (point godwin) = national-SOCIALISTES.

    RépondreSupprimer
  122. Nous sommes Anonymous . Nous sommes Légion . Pour chacun, qui tombe , dix prendront sa place.

    Nous ne pardonnons pas . Nous n'oublions pas . Nous sommes partout et nous sommes nulle part. Nous ne pouvons pas être trouvé. Nous ne pouvons pas être combattu . Nous ne pouvons pas être comptés . Nous ne pouvons pas être nommé.

    Nous sommes Anonymous .

    ATTENDEZ- États-Unis.
    signée rachida bushshentouf

    RépondreSupprimer
  123. Parce Que précisons le , au Québec , talent plutot d' Que La Théorie est belle , MAIS SA Québec mise HNE pratique en impossible, les communistes aiment Bien à trucider les Ennemis de l'Intérieur , sur Qui il reportent Échecs Chaleurs .

    RépondreSupprimer
  124. marx n'est pas communiste non mdr

    RépondreSupprimer
  125. signé l'histoire de l'humanité

    RépondreSupprimer
  126. "rach : si tu le dis oui tu as l'air d'une lumière toi ah ah ah j'suis éblouie par ta thèse d'ailleurs et ton argumentaire impressionant!!!"

    C'est ça avoir la force de ceux qui ont raison. En même temps chie pas avec les anos, rappelle-toi jessy slaughter. Il y a un monde qui t'échappe semblerait-il...

    On va y arriver ! ^^

    RépondreSupprimer
  127. rachid a surement élaboré de superbes thèses bien plus intelligentes que marx
    ...
    (non wendy je ne peux pas dire ça, pas d'espoir!!)

    RépondreSupprimer
  128. "ATTENDEZ- États-Unis.
    signée rachida bushshentouf"

    lol tu m'as fait rigoler. ^^

    RépondreSupprimer
  129. Nous sommes Anonymous . Nous sommes Légion . Pour chacun, qui tombe , dix prendront sa place.

    Nous ne pardonnons pas . Nous n'oublions pas . Nous sommes partout et nous sommes nulle part. Nous ne pouvons pas être trouvé. Nous ne pouvons pas être combattu . Nous ne pouvons pas être comptés . Nous ne pouvons pas être nommé.

    Nous sommes Anonymous .

    RépondreSupprimer
  130. continue à insulter rachid ça a l'air de te faire te croire fortiche?
    enfin super pas con quoi?

    RépondreSupprimer
  131. ATTENDEZ- États-Unis.
    signée rachida bushshentouf"

    lol tu m'as fait rigoler. ^^

    please to meet you, you're welcome

    RépondreSupprimer
  132. T'façons maha elle a les IPs et elle sait qui est qui !

    HAHA !

    RépondreSupprimer
  133. oui rach''' l'anarchie n'est pas possible car les humains déjà ont besoin de cadre la plupart:
    exemple : les pédophiles
    ps cher rach, marx n'est pas marxiste, laisse son âme reposait en paix stp merci

    RépondreSupprimer
  134. et oui et alors on s'en fout que ma ha ait les ip lol

    RépondreSupprimer
  135. on va pas foutre rachid en prison pour insultes mdr

    RépondreSupprimer
  136. "rach : si tu le dis oui tu as l'air d'une lumière toi ah ah ah j'suis éblouie par ta thèse d'ailleurs et ton argumentaire impressionant!!!"

    =IRONIE

    RépondreSupprimer
  137. mais nul n'a prôné le communisme ici
    au contraire
    ma ha et moi même avons dit que le capitalisme et le communisme sont de la merde
    et que mise à part un socialisme régulé etc l'alternative entre ne plus payer d'impot et vivre décemment.
    cesser de se faire enculer quoi?mdr

    RépondreSupprimer
  138. plutot que d'admettre que la théorie est belle, mais que sa mise en pratique est impossible

    ça a été dit dès le début justement que c'était une utopie virant au cauchemar
    si tout va bien tout va mal même wendy l'a dit relis dès le début anonyme anonyme

    RépondreSupprimer
  139. communisme=utopie ou cauchemar
    socialisme=la france etc
    capitaliste aussi la france etc
    anarchie=utopie aussi

    RépondreSupprimer
  140. comprendes? porque solo hay que amelirorar el sistemo actual economico solo en virant sarkozizo :d

    RépondreSupprimer
  141. porque el govermiento actual eat todo el dinero como un regalo

    RépondreSupprimer
  142. @RaCh : viens sur le dernier "article" de Maha, tout en haut.

    laisse les en bas.

    sont pas normaux, idiots et USURPENT encore mon identité. sont pas fins. tous ces anonymes.

    c'est bien qu'il le reste.
    perso j'ai pas envie de passer du temps avec des gens qui "cause même pas la france", sont graveleux et ignorants. (l'un expliquant l'autre).

    wendy(stupéfaite par la stupidité stupéfiante)

    RépondreSupprimer
  143. c ça le multi-ethnisme culturel sur le net
    ou de l'humour chère wendy anonyme lol
    ohhh qui a osé usurpé votre identité?
    qu'il se dénonce de suite ou que personne ne sorte d'ici, ma aaa a les ips de toute manière mdr

    RépondreSupprimer
  144. @wendy :

    Perso je les laisse se calmer un peu, peut etre leur stupidité partira avec l'exitation du mercredi soir

    Oui j'suis naïf desfois

    Je serai la demain wendy ♥

    RépondreSupprimer
  145. Je te traduis ça en français, Wendy,
    cet étranger voulait dire en fait qu'en france nous sommes déjà dans un état capitaliste socialiste
    et que officiellement, nous le sommes aussi en démocratie
    que le communisme a été suggéré d'emblée telle une utopie cauchemardesque comme un capitalisme ( non socialiste à la fois)
    Car le capitalisme gère l'économie
    le socialisme gère le social, les emplois aussi etc l'éducation
    ...

    voilà pour le dire moins simplement qu'un pauvre étranger cherchant à rigoler ou à s'exprimer avec nous ( tu pourrais aussi respecter sa langue différente ou son humour )

    ensuite ton zorro qui usurpe quoi? ta superbe identité lol
    nous te laissons l'espoir sexy mdr wendy rassure toi

    RépondreSupprimer
  146. genre y'a combien de marionnettes qui usurpent?
    rachid
    c pas mouah le dernier wendy

    RépondreSupprimer
  147. @rachid et wendy : on s'en branle que vous soyez là ou pas, peut être stupides aussi? ah aha aha

    RépondreSupprimer
  148. ohhh mais qui m'a usurpé?

    Rach

    RépondreSupprimer
  149. je crois que quelqu'un usurpe marx aussi non c pas toi rach? mdr

    RépondreSupprimer
  150. rachid si c toi qui m'usurpe dis le c pas marrant

    RépondreSupprimer
  151. signé Wendy en manque de ta bite rachid

    RépondreSupprimer
  152. oula c koua ce bordel? c ça la france!

    RépondreSupprimer
  153. Arrêtez la lcool svp

    Wendy (qui est sobre sauf dans sa signature à chaque post)

    RépondreSupprimer
  154. "RaChiD a dit…

    @wendy :

    Perso je les laisse se calmer un peu, peut etre leur stupidité partira avec l'exitation du mercredi soir"

    OMFG attends un peu que ce soit la fièvre du samedi soir ! :-)

    http://www.youtube.com/watch?v=Ig_W8Sv-hp0

    L'époque où les occidentaux avaient encore des couilles pour se battre. Hum... ah nan en fait c'était déjà fini. T'entends popa c'est la faute au frère trois points. La couture c'est pas mon truc ceci-dit...

    :))))

    RépondreSupprimer
  155. La naissance du capitalisme a fait apparaître une volonté de réforme du catholicisme à travers le protestantisme et le « capitalisme judaïque ». Ce terme a valu des critiques à Marx et un débat sur son éventuel antisémitisme, bien que Marx soit juif d’origine, mais athée. Dans les faits, Marx s'oppose au judaïsme en tant que religion, car elle est une oppression comme selon lui toutes les autres religions. Il rappelle également que la plupart des juifs étaient pauvres et exploités. Il critique donc le judaïsme, comme d'une manière générale le christianisme, pour avoir aidé le système capitaliste à apparaître. En revanche il milite et pétitionne auprès de son Assemblée provinciale pour obtenir l'émancipation politique des juifs sans que ceux-ci n'aient à renier leur religion[4].
    Selon Marx, la religion permet de justifier les inégalités sociales, et permet au prolétariat de mieux les supporter. Elle laisse le peuple dans l'illusion que sa condition n'est pas si terrible, en lui donnant des exemples de morales religieuses, des bienfaits de la souffrance, etc.

    RépondreSupprimer
  156. http://yahoo.bondyblog.fr/news/201008131205/tu-bois-pas-d-alcool-t-es-musulmane-3

    « Ah, t’es pratiquante ? – Euh, je fais de la danse oui. – Non, mais tu ne bois pas d’alcool ? – Ah non, je n’aime pas ça. – T’es pas musulmane ? – Non, non. – Ah, ok, cool. » Fin de la discussion.

    Wendy (la bave des blanc n'a teint pas la colombe)

    RépondreSupprimer
  157. la stupidité partira quand l'obscurantisme ne sera plus dans vos esprits :)

    RépondreSupprimer
  158. @RaCh : tu as raison, faut les laisser se calmer...

    ils sont ....

    bref...

    et bonsoir...

    RépondreSupprimer
  159. Ni obligation parentale, ni contrainte religieuse, si je ne bois pas c’est par conviction personnelle.

    ça j'aime c de l'individuation

    RépondreSupprimer
  160. qu'on boit ou pas l'essentiel est que ce soit notre choix libre
    et démocratique

    RépondreSupprimer
  161. Avant de subir une exclusion sociale définitive, ou une extinction irréversible, la résistance est de mise
    « Wawww ! Tu danses comme une folle, t’es enfin bourrée comme moi ! » Je lui ai délicatement murmuré : « Non, moi, je m’amuse… »

    RépondreSupprimer
  162. Je bois pour emmerder ceux qui l'interdisent !

    RépondreSupprimer
  163. ah mais on est calmes tous

    RépondreSupprimer
  164. moi je bois quand j'en ai envie
    parce que c'est bon parfois
    par plaisir hum

    RépondreSupprimer
  165. de manière libre et démocratique!!!!!ah ah ah
    des fois je bois pas aussi, juste par conviction mdr

    RépondreSupprimer
  166. pask j'en ai pas envie lol

    RépondreSupprimer
  167. en fait on a le droit de boire mais sans plus quoi? sans etre alcoolique? et taré? b ouiii

    RépondreSupprimer
  168. sans prendre le volant bouré lol

    RépondreSupprimer
  169. zerma comme si bouré on s'amusait pas je peux te dire que si, dieu merci mdr

    RépondreSupprimer
  170. moi j'suis musulman et je bois grave lol

    RépondreSupprimer
  171. pourquoi on n'aurait pas le droit de boire?
    c quoi encore cette totale anarchie inversée???

    RépondreSupprimer
  172. ah cette Wendy..
    Elle est....
    enfin on va la laisser refroidir ...bonsoir

    RépondreSupprimer
  173. c clair que ceux qui l'interdisent sont bien .................................................................................

    RépondreSupprimer
  174. depuis quand on boit ou pas par conviction? mdr
    Wendy arrête du fumer du shit

    RépondreSupprimer
  175. tant que Wendy n'interdit pas aux autres de boire elle a le droit de boire
    et tant qu'elle ne prétend pas que sa conviction (croyance?) ne prévaut sur les autres?

    RépondreSupprimer
  176. (elle a le droit de boire ou pas)

    RépondreSupprimer
  177. le nerf rachidien semble atteint à son paroxysme québecois? koua

    Wendy, la chatte en transe et le cerveau décalcitré

    RépondreSupprimer
  178. "moi j'suis musulman et je bois grave lol"

    Ah ok, c'est pour ça que tu tiens pas l'alcool et que tu racontes n'importe quoi. Tu verras demain tu auras honte. ^^

    RépondreSupprimer
  179. ah non j'ai pas lu là c le ramadan banane

    RépondreSupprimer
  180. moi j'suis pas musulman et je bois mais là j'ai pas bu c bon docteur?

    RépondreSupprimer
  181. moi j'suis musulman mais là j'ai pas bu et je bois oui signé rachid bushentouf

    RépondreSupprimer
  182. honte? non pas de rechma à s'amuser entre nous les anonymous

    RépondreSupprimer
  183. "moi j'suis musulman et je bois grave lol"

    Ah ok, c'est pour ça que tu tiens pas l'alcool et que tu racontes n'importe quoi. Tu verras demain tu auras honte. ^^

    pourquoi chèr(e) anonyme(s) lol
    faut il être musulman pour ne pas tenir l'alcool?
    ou boire grave?

    qui raconte nimporte quoi? c le darwa ici je ne sais mme pas de qui tu parles j'ai dit ça comme ça moi pour dire que on peut être musulman et boire monsieur ou madame sobre soit disant!

    une petite coupe de champagne peut être?

    RépondreSupprimer
  184. avec un bon Justine-Brie-Doux nn?

    RépondreSupprimer
  185. vous mélangez tous les pinceaux du tableau de picasso!
    pff cetait pour dire qu'il boit beaucoup même si il est musulman et alors ça te dérange pauvre coincé(e)?

    RépondreSupprimer
  186. y'en a vraiment ils vivent encore au temps des dinosaures sans frigo on dirait!!!

    RépondreSupprimer
  187. ils se permettent de juger ceux qui boivent et qui sont croyants ou de dire qu'un tel dit nimporte quoi d'une apparition fantomatique anonymé et burkadé on dirait en plus

    RépondreSupprimer
  188. honte de quoi? de boire?

    pouah y'en a vraiment cest des arriérés du système immunitaire mdr
    y'a une maladie dans l'alcool, (à part sos alcoolique anonyme mdr)??

    RépondreSupprimer
  189. c qui cet hystéro maniaquo-dépressif machiavalique religieusement non pieux qui prétend que c pas bien de boire, ou d'être croyant et de boire???

    à ta santé rachid bushentouf salam bois!!

    RépondreSupprimer
  190. boire l'alcool s'est ralouf

    RépondreSupprimer
  191. sur le kouran vous iré en anfer

    RépondreSupprimer

Le blog est fermé. Allez sur la nouvelle rubrique des moutons écrasés (la suite)

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.