dimanche 4 août 2013

Enième manipulation.


C'est un mouvement perpétuel qui fixe les intérêts d'une association de plusieurs pays sous l'égide des États-Unis : ami puis ennemi, aide puis guerre, régime autoritaire toléré puis démocratie par la force. On utilise une rhétorique bien contrôlée pour faire passer la pilule plus facilement. La fameuse menace terroriste qu'on aura immédiatement assimilé aux islamistes puis aux musulmans de quartier. Mise au pas de la pensée depuis le 11 septembre 2001. Avant cela, ça ne sortait que très rarement des services secrets, la menace ne servait pas encore l’intérêt de « l'Empire ».

On a donc une menace sérieuse qui pèse sur « l'Empire ». La horde salafiste, égorgeuse d'infidèles, de femmes, d'enfants, d'agneaux, déferle dans les médias. Recrutant des milliers de Mérat dans le monde. Une armée de l'ombre sans logistique, ni aide financière, bien entendu.
Ami d'hier donc, idiot utile présent, qu'on a payé, puis armé pour foutre le bordel en Libye, Égypte, Tunisie, Syrie, Mali, Yémen, Irak, Soudan...puis ennemi de l’ordre mondial décrété par l'Empire. Excuse pour frapper encore plus durement, avec comme avenir des pays précédemment cités, l'extinction, un exemple de la force matérielle et idéologique que nos dominants veulent nous imposer, le monde de demain se dessine petit à petit avec une diaspora grandissante dans une Europe terre d'asile conçu pour ça.

On fédéralise la menace pour que les cœurs, surtout européens, la portent comme un étendard. Depuis le 11 septembre je suis citoyen du monde, engagé à lutter contre la menace terroriste, le bien triomphera du mal. Hymne mondial dans chaque médiocratie. Le meilleur exemple étant « moi Président ». Il est donc évident que le nationalisme est une menace, l'opposé de la démocratie mondialiste.
Etre nationaliste c'est une faute grave, une atteinte au vivre ensemble, un appel à la haine et même un crime contre l'humanité. Comme disait l'autre, nous irons de force vers le nouvel ordre mondial. Cela passera par la guerre, croisade contre le musulman et la bête immonde fasciste au nom de la démocratie humaniste, globaliste, juste en bas de chez toi et au final les racines seront effacées, les peuples déportés pour annihiler toute mémoire, nous ne serons plus que de la viande besogneuse s'entre-dévorant sur une terre que ne nous appartient plus.

On laisse la parole à Xavier Cantat, frère de l'assassin du même nom et mari de Cécile Duflot, ministre de rien, pour conclure.

52 commentaires:

  1. "...une association de plusieurs pays sous l'égide des États-Unis : ami puis ennemi, aide puis guerre, régime autoritaire toléré puis démocratie par la force."
    CQFD
    Je me demande pourquoi, les États-Unis ont annoncé récemment à l'ensemble de leurs pays amis, qu'une menace pesée sur les ressortissants étrangers en Afrique du Nord et au Moyen Orient. Ils seraient au courant d'un truc que nous ne serions pas?! ( à l'insu de notre plein grès), ou doit on s'attendre à de véritables explosions et dans le contexte actuel qui dit explosion dit cataclysme?

    RépondreSupprimer
  2. Clément Méric, victime d'un coup monté ?

    http://www.scriptoblog.com/index.php/blog/actualites/1087-clement-meric-victime-d-un-coup-monte

    "« Le fascisme reviendra sous le nom de l’antifascisme. »
    Attribué à Huey P. Long, sénateur américain (1893-1935).

    Un certain nombre d’indices convergents semble attester que l’affaire « Clément Méric » serait bien un coup monté, planifié à l’avance avec la complicité de la police et de ses services de Renseignement intérieur. La thèse, qui n’est pour l’instant qu’une hypothèse, semble énorme. Pour l’étayer, il nous faut répondre à plusieurs questions : pourquoi ?, comment ?, quels sont les faits ?, à qui profite le crime ?"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ba oui, les grandes menaces sont l'islamisme et le nationalisme. La République tente de ne pas faire d'amalgame entre musulmans et islamistes, chose que les "fascistes" ne savent pas faire selon les médias. Clément Méric de Bellefon, bourgeois antifasciste sciencepolitisé, meurt suite à une altercation contre la bête immonde.
      Le bien: mondialisme, universalisme à la française, le mal: musulmans et nationalistes qu'on va monter les uns contre les autres grâce à des pauvres cons atrophiés du cerveau comme Meric, symbole d'une jeunesse manipulée et intellectuellement déficiente.

      Supprimer
    2. Exactement, et ça commence à se voir pour ceux qui font l'effort de voir.

      Mais comme dit dans l'article, même en créant un martyr à leur cause antifa, la suggestion ne suffit plus pour manipuler les esprits. Ils doivent y aller aux forceps. C'est débectant.

      Supprimer
  3. H. Chavez a porté le Nationalisme comme une valeur de liberté pour les peuples. Le monde marche sur la tête , ça ne l’empêchera pas de se prendre un mur

    RépondreSupprimer
  4. "À notre plus grande horreur, il faut pouvoir également envisager l’hypothèse que l’ordre ait été donné dans certains réseaux dormants de l’institution hospitalière de « débrancher » la victime plongée dans le coma pour finir le boulot."

    Du pur délire... le gars de scriptoblog a des infos précises là dessus ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une hypothèse, peut-être va-t-il un petit peu loin. Mais celui qui a suivi cette affaire depuis le début, sans tomber dans l'émotion, sent bien qu'il y a une vieille manipulation bien puante à la socialisse genre Carpentras derrière tout ça... A qui profite le crime ? Quand même ?

      Supprimer
    2. ouais un peu loin... un peu beaucoup.

      Supprimer
  5. Tyler, Tyler, Tyler,

    Pourquoi tu t'obstines à suivre, donc faire le jeu, de ce que tu dénonces ?

    Il te manque visiblement une méthode constructive. Ne le prends pas mal, cela répond à bons nombres, mais aussi à Bob entre autres. (ce qui n'enléve rien au suivit des manipulations actuels, mais tout le monde aperçoit cet éléphant dans ce magazin de porcelaine… qui ne mérite que trois lignes.)

    Recommençons inlassablement, et prenons ce point de départ avant tous autres échanges.

    L'heure est suffisamment avancée, car si le roi est nu, le peuple l'est aussi…!!!

    Le choix est donc primordial. Pour bien commencer à comprendre et avant d'aller plus loin, suivez ces simples réflexions comme point de départ :

    http://www.youtube.com/watch?v=RXyPPd29KvE

    À Bientôt.

    MissIon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non bien au contraire je ne tombe pas dans le panneau, tu as peut être pris mon billet au premier degré. Là je parle de s’élever au dessus de la première lecture des événements. Je mets au même niveau nationaliste et musulmans, victimes de la politique mondialiste.

      Après tu me balances un Stiegler douteux, ancien braqueur, aussi philosophe que mauvais bandit, qui cherche à faire du capitalisme un système viable sans violence sociale. Désolé ce n'est pas compatible.

      Supprimer
    2. Part I.

      Ouhlàlà, j'ai du taf…

      1) il n'y a pas de Pub au 1° degré, bonne ou mauvaise cela reste de la pub.

      2) Rien à foutre du bonhomme, de son age, de sa couleur, de son sexe, reste une mise en forme des idées. (qui ne sont qu'un début pour certains comme signaler…)

      3) L'histoire c'est nous tous, choisissons notre histoire. La mondialisation dans un monde fini se déroule sur un autre terrain.

      4) l'occasion faisant le larron, aujourd'hui ce choix du lien est un discourt simple, court et compréhensible par tous pour expliquer qu'une construction parallèle est au coeur depuis plus de 10 ans, reconnus officiellement par Microsoft en 2007 dans le domaine informatique, et qui ne laisse aucun doute sur l'emprise d'un contre-système par encerclement du système.

      5) comprendre cette évolution majeure, c'est sortir des rouages de résistance classique et stérile pour enfin apercevoir la ligne d'horizon d'un pouvoir indéniable qui renverse tout sur son passage.

      6) Personne n'y échappera, mais évitons tous rassemblements physiques qui serait une cible parfaite pour les ennemies du libre.

      7) Que les US se lance dans une guéguerre perdue d'avance, preuve à l'appui, aussi bien sur les idées, les forces militaires, financières, morales, religieuses, sectaires, manipulatrices, oligarchiques,…, et donc politiques, sont le signe d'une impuissance remarquable qui ne sert en rien de relever.

      8) la force des médias traditionnels qui possèdent une partie non négligeable d'une information qu'elle dilue afin de l'influencer ne fait plus recette par rapport à l'emprise d'un fonctionnement Open Source. l'hypocrisie c'est mignon tout plein, mais ils vont devoir revoir leurs copies… très méchamment, n'en doute pas une seconde.

      9) Ils sont cuits de chez cuits, avec ou sans guerre.

      10) la volonté de récupérer les réseaux est un échec complet, indescriptible qui va bien au-delà des systèmes informatiques. La guerre en afganistant représentant par exemple cette logique de combats Open Source rendant impuissantes toutes les Armées les plus avancées.

      Supprimer
    3. Part II.

      11) Rien ne sert, de luter contre ce mouvement de l'histoire, comme dirait Gainsbar, tu es In ou t'es Out. L'humain est bien au centre de cette évolution ou la conscience et l'inconscience collective imposent leurs mouvements.

      12) Je ne suis pas sur que tu as suivi les conclusions du lien, sur le retournement de ce capitalisme, qui n'en est plus un depuis un moment déjà. (d'autres révélations à venir…)

      13) un autre discourt pour reprendre cette idée reformulée sous un autre angle avec un autre personnage: (encore à titre d'exemple, et arrête d'attecher de l'importance au personnage, juste le cheminement des idées… merci)

      http://www.youtube.com/watch?v=sJkYcyMAw3Y

      14) Les Français ont pris un retard ne saisissant en RIEN les mouvements actuels. La francophonie étant ni opposable, ni imposable et encore moins façonnable. Il est vrai que ce n'est pas avec des BHL Attalisés à la DSK que la compréhension se fera claire.

      15) Le refus d'une évidence devient un crime. À chacun son suicide, certes, mais souhaitons le nôtre le plus long et agréable que possible…

      16)Il est possible de changer des règles comptables, mais pas les lois physiques de notre réel. Une faillite reste une faillite, peu importe dans quel langage tu souhaites la formuler.

      17) Il n'y a plus d'idéologie ni de droite, ni de gauche, ni d'en haut, ni d'en bas, ni blancs, ni noires, juste l'expansion créatrice d'idées et d'idéaux sans limites autre que le Bon, le Beau, le Sacré (si si la vie c'est sacrée ) en adéquation à chaque culture. c'est à prendre, ou disparaître…

      18) il y a plus de soleil à l'ombre, encore faut-il savoir de quel soleil parlons-nous…

      Pour te suivre depuis toujours Tyler, nous sommes en accord pour la plus parts des points que tu soulèves, mais nous devons passer en urgence à une vitesse supérieure au vu de cette évolution actée, prévisible et qui amplifie ce mouvement par déraison d'une mise en échec des politiques structurels Occidentale.

      La rage et le désespoir, laisse-les à tes ennemies… Surtout s'ils sont assez fous pour s'inventer un combattant suffisamment stupide pour marcher dans la combine.

      Les limites d'un bi-partisme qui s'invente un défit imaginaire pour imposer sa légitimité… ne doit plus trouver d'échos.

      Ils tournent une page, que nous avons déjà tournée… Petit-petit par ici…

      MissIon.

      Supprimer
    4. "mais tout le monde aperçoit cet éléphant dans ce magazin de porcelaine"

      Traiter comme cela Cécile Duflot, ce n'est pas gentil.

      Supprimer
    5. http://www.youtube.com/watch?v=RXyPPd29KvE

      Cette vidéo de Stiegler est très intéressante et il y a plein de bonnes choses dedans. Cependant, j'ai l'impression que comme Michéa il s'interdit d'aller trop loin dans son analyse. On pourrait facilement penser que notre société est en phase de démolition contrôlée pour la faire muter vers autre chose. Le state-capitalism (chine) ? Un monde à la cyberpunk (monsanto + blackwater) ?

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Cyberpunk
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Cyberpunk_2020

      Il pense vraiment que la révolution tunisienne n'a pas été voulue et qu'elle était spontanée ? Sans rire ?

      Supprimer
    6. @ 15:30

      "Il pense vraiment que la révolution tunisienne n'a pas été voulue et qu'elle était spontanée ? Sans rire ?“

      Dire qu'il ne se passe rien au moyen et proche Orient serait tout aussi manipulateur… Et ce n'est pas le fond du discourt.

      "On pourrait facilement penser que notre société est en phase de démolition contrôlée pour la faire muter vers autre chose“

      Nous sommes dans une évolution constante, et des déséquilibres se font sentir. Mais penser à un contôle de la situation par les z'autorités reste un doux rêve inachevé…

      Quant au no-futur virtuel c'est un non sens réel… dingue non ?

      MissIon.

      Supprimer
    7. Et bien je ne sais pas, c'est difficile de s'exprimer en quelques lignes mais j'ai l'impression que les multinationales sont de plus en plus puissantes et ont de plus en plus d'influence sur ce qu'il reste des états et des hommes politiques.

      Je trouve qu'un monde un peu à la cyber-punk est crédible avec ses bons et mauvais côtés. Le mélange du virtuel et du réel existe déjà avec les google glasses par exemple. La réalité augmentée. Cela dépasse encore le cadre de la surveillance par caméra d'un Cameron dont parle Stiegler.

      Rajoute à cela la futur révolution des biotechnologies qui prendra la suite de la révolution internet une fois le cycle de kontradieff actuel achevé, vers 2020, et on aura quelque chose de très proche de cyberpunk. Ce n'est pas un hasard que cette évolution nous soit vendue depuis des dizaines d'années par la SF, le JdR ou le JV. Rajoutes-y un zest de meilleur des mondes cependant.

      Pour la révolution en Tunisie je pense que ce n'est qu'une manipulation de plus par le biais des réseaux sociaux, entre autres. Il y a certainement une volonté de changement à la base mais celle-ci est détournée, je dirais même endiguée pour amener les islamistes au pouvoir. Je t'accorde que cela semble foirer jusqu'à un certain point. Un peu comme Hitler qui a échappé à ses maîtres à un moment donné. (désolé pour le point godwin)

      Supprimer
    8. @ 20:39,

      Merci pour ces réflexions qui ouvre le débat.

      Mais c'est à la fois plus simple et plus complexe.

      Simple parce que sciences sans consciences c'est la ruine de l'existence…

      Complexe parce que notre développement ne repose plus sur un mode. Les multicompétences ne peuvent plus être gérées comme par le passé. Et si tout n'est pas rose, rien ne sert à brouiller du noir pour autant.

      Dire qu'il n'y a pas de manipulations, de complots, de plans, de machinations, de spéculations… le genre humain est ce qu'il est, ce n'est pas nouveau et la puissance des technos rend redoutables certains aspects de notre évolution.

      Pourtant, les dangers sont souvent inattendus. Par exemple, un simple petit virus pourrait nous décimer…

      "Je t'accorde que cela semble foirer jusqu'à un certain point"

      La complexité humaine n'est qu'un déséquilibre de forces mouvantes et instables.

      Elle devient puissance lorsqu’'elle est partagée, donc échangée… D'où la force de l'Open Source que nous utilisons tous du smartphone aux serveurs routeurs…

      Nos états de droit sont sclérosés et non pas d'autres choix que l'adaptation. Et là, nous avons un petit problème. Passage en force ou passage consenti…

      La force, c'est la guerre. contre-productive. Reste un nouveau modèle, et la fin des idées reçues… de TOUTES les idées reçues… Ce modèle existe et il a déjà fait ses preuves… Open Source. fin du système pyramidale, avec perte et fracas pour les dictateurs en herbe. Nous y sommes, mais ce n'est pas gagné… Soyons vigilents.

      MissIon.

      Supprimer
    9. "Un peu comme Hitler qui a échappé à ses maîtres à un moment donné."

      Non, voulu par ceux qui l'ont mis en place. Sans Hitler pas d'Israël, plan bien ficelé depuis les années 20. Juifs allemands qui financent le NSDAP via les filiales anglo-saxonnes, puis les notables juifs négocient la Palestine juive en 1933 pour le transfert de capitaux, accord commercial entre le reich et les juifs et en contrepartie les nazis s'occupent des juifs errants. Il ne faut pas oublier que les juifs ont eu le choix avant l'ouverture des camps, du moins ceux qui pouvaient partir, ce qui renvoie à la notion de hiérarchie, celui qu'on voit dans nuit et brouillard, c'est le juif indésirable pour ses propres frères.

      Supprimer
  6. Xavier Cantat est certes un con mais Bertrand Cantat a été victime d'une cabale.

    Ecoutez les paroles de certaines chansons de Noir Désir depuis l'album 666.667 club, ré-écoutez l'album "des visages des figures" vendu à plus de 1million d'exemplaires, écoutez le titre "L'Europe" qui dénonce déjà les réseaux sataniques et toute la Franc-maçonnerie.L'album sort le 11 septembre 2001 et avec cet album Noir Désir déborde alors son cadre d'adolescents rockeurs pour toucher une frange plus large de la population française.Porté par un leader charismatique qui choisit de ne pas faire son pacte avec le diable...

    Quelques mois plus tard, la goutte qui a fait déborder le vase :
    http://www.youtube.com/watch?v=HOd9dYpzIgA

    Durant cette soirée Noir Désir a refusé que la ministre de la culture de l'époque Catherine Tasca vienne dans leur loge taper la causette. La lettre de Bertrand Cantat est une humiliation publique envers Messier et toute la clique de banksters (il dit "Messier et tous les autres")...

    A noter que JM Messier est le chef de la plus grande boite française de l'époque la CGE qui deviendra sous sa coupe Vivendi, c'est un franc-mac, ancien associé-gérant de la Banque Lazard (membre de la FED), il a organisé les privatisations de 1986 au profit des banques Rothschild et...Lazard.

    Le drame :
    Bertrand Cantat et Marie Trintignant ont été drogué à la scopolamine ( à l'heure insu) chez Andréas Leliuga. La scopolamine :"elle provoque en outre d'intenses hallucinations délirantes, de l'amnésie (amnésie lacunaire antérograde) et des pertes de conscience comme en provoque la consommation de datura, de jusquiame ou de mandragore. Elle est utilisée sous le nom de « burundanga », notamment par des bandes d'escrocs en Colombie, pour dépouiller des victimes qui, sous son effet, perdent leur volonté et se laissent faire oubliant ensuite ce qui s'est passé". (Source Wiki).

    Au sortir de chez Leliuga le couple croise Vincent Trintignant qui affirmera lors du procès que sa sœur ne l'a même pas reconnu. Des gros bras russes(ou lituaniens) attendent le couple dans leur chambre d'hôtel et c'est le massacre, Cantat est lui aussi sévèrement amoché et Marie Trintignant tombe dans le coma. Quelques heures plus tard Bertrand Cantat revient à lui , ne se souvient de rien...etc...au petit matin sous prétexte d'une tentative de suicide Bertrand Cantat subit un lavage d'estomac (pour effacer toutes traces du sédadif).

    Pour parfaire le boulot, Sarkozy (alors ministre de l'Intérieur) envoie Stéphane Delajoux, ce "médecin" a été condamné plusieurs fois ( notamment pour escroquerie à l'assurance), son diplôme de "médecin" a été sujet a beaucoup de controverses, beaucoup de ses patients se sont retourné contre lui (le plus célèbre étant Johnny), Delajoux est interdit de médecine aux Etats Unis. Bref sarkozy choisit le plus éminent spécialiste du "cerveau", du "dos" (Johnny") mais surtout spécialiste de la chirurgie des "stars".
    On connait la suite...si vous êtes curieux vous pouvez revenir sur les nombreuses zones d'ombres et les incohérences de l'enquête qui ne viendront que confirmer la thèse de la cabale.

    RépondreSupprimer
  7. A noter que la maison des Landes de Bertrand Cantat (à Luxey) brûle dans un incendie le...11 septembre 2003 (chiffre maçonnique qui répond à la sortie deux ans auparavant de l'album "des visages, des figures". Les gendarmes ne trouvent pas les auteurs...et pour cause les auteurs sont liés au réseau franc-mac Alègre/Baudis qui ont sévi dans les années 90 dans les enlèvements de jeunes filles (environ 200 disparitions selon le gendarme Roussel qui sous pression abandonna son enquête quand il touchera Baudis/Bourragué). L'un des auteurs de l'incendie est un ancien complice de Patrice Alègre.

    Lorsque Noir Désir aura l'intention de se reformer à l'occasion du festival d'Angoulême "Garden Nef Party" que l'organisateur annonce en grande pompe, paf le Conseil Régional du Poitou Charentes et le Conseil Général lui sucre les subventions , annulant de fait le festival qui ne reprendra jamais.

    Pour bien que Bertrand Cantat comprenne Kristina Rady,son épouse, est suicidée un dimanche . Pendue un dimanche comme la femme à Luc Chatel (franc-mac). Statistiquement les femmes ne se pendent pas...

    Voilà ce qu'il en coûte d'attaquer la secte mafio-criminelle de la franc-connerie.Toutes les stars un tant soi peu intelligente et rebelles au système et dont la voix dissonante peut faire bouger les foules sont exclues du système d'une manière ou d'une autre ( Coluche, Balavoine en France pour ne citer que les francophones). Bertrand Cantat avait choisit de taper tout en haut, d'humilier les banksters, mal lui en a pris, leur vengeance a été fulgurante et jusqu'à aujourd'hui la quasi totalité des gens entonnent le petit air de "Bertrand Cantat assassin de Marie Trintignant" faisant bien rire tous les salopards sabbatéistes et franc-mac qui ont participé au sacrifice de Marie Trintignant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est trop simple d'imaginer que son discours contre Messié était une commande car Messié était déjà "sacrifié". Que le passage a tabac de Trintignant était du a un mélange alcool/drogue et qu'il a juste pété les plombs....... Quel intérêt sinon pour les acteurs de l'ombre de le laisser en vie, un suicide aurait été plus judicieux.

      Supprimer
    2. Oui le plus simple, le rasoir d’Occam. Alcool + drogue.

      En plus un type d'extrême gauche qui lutterait contre le NOM ? LOL, au moins autant que Clément Merdic, c'est la même clique qui tient la France de tous les côtés depuis plus de quarante ans. Thèse et antithèse.

      Bonsoir, je m'appelle Bertrand Cantat, je lutte contre le pire péril que la France ait jamais connu, vous savez ce que c'est ? Un parti qui par le faux jeu démocratique n'a jamais été au pouvoir et n'y sera jamais, j'ai nommé le FN. Je m'appelle Bertrand Cantat, je suis un épouvantail qui lutte contre un autre épouvantail et ça me donne le droit de me défoncer et d'être le responsable de la mort de deux femmes. trollol

      Supprimer
  8. @Mission

    Elle est bien belle ton analyse en 18 points, mais pour ça il faudrait que la masse entende raison, on y est pas encore. Je crois en l’Europe, pas celle qu'on nous vend, n'y celle que tu espères. Je ne fait pas de pub, j'analyse, je déconstruis, je n'ai que cette fonction sur ce blog. Passer à la vitesse supérieur?! bien sur mais avec qui???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Tyler,

      "mais pour ça il faudrait que la masse entende raison,“

      Oui, les attaques en front ouvert des constitutions occidentales (par ex) permettent de mieux appréhender les méthodes utilisées actuellement et qui ne sont pas jolies jolies comme tu le décris si bien.

      "on y est pas encore“, bien plus que tu ne le sous-entends…

      "Je crois en l’Europe“, Un jour mon prince viendra, un jour il me dira…

      "n'y celle que tu espères.“, Oh Marie, si tu savais, tout le mal…

      "Je ne fais pas de pub,“ C'est ce que tu penses…

      "j'analyse“ et tu ne manques pas de pertinence.

      "je déconstruis“, deviens un bâtisseur, en plus.

      "je n'ai que cette fonction sur ce blog“, qui t'empêche d'aller plus loin ?

      "Passer à la vitesse supérieur?!“ oui, cela fait partie des enjeux actuels, si tu comprends le basculement sociétal en cours.

      "bien sur mais avec qui???“ Avec ta conscience, et celle de tes lecteurs pour commencer,…

      “Elle est bien belle ton analyse “ ce n'est pas une analyse… encore moins un point de vu et certainement plus une opinion… juste un fil conducteur. Mets le doigt dedans… et appuie.

      Vous avez aimé les impôts d'État ? Vous allez adorer les impôts privés… la socialisation des pertes n'étant plus suffisantes, à notre bon cœur m'sieurs dames… elle n'est pas belle cette histoire ? c'est pourtant la notre ! et la masse comme tu dits, elle commence légérement à le comprendre !

      MissIon.

      Supprimer

    2. @ Tyler,

      Pourquoi en privé et surtout en passant par GMAIL ? ce blog est relativement calme pour des échanges d'expériences. Et Maha ne peut-être en désaccord avec ces points de vues tant qu'ils enrichissent les débats.

      Objectif ? suivre et prendre les FLUX qui font l'histoire… Puissance ultime dépassant et de loin toutes propagandes inutiles de par la vélocité des contre-réactions qui devancent toutes actions contre-productives dans l'évolution humaine.

      Exemple: les alertes sur Fukushima sont en phase d'un retournement de situation. Les conséquences ne peuvent plus se dissimuler. La tragédie prend forme alors que nous connaissons tous les discours officiels, et pourtant chez le Reuters de service:

      http://preview.reuters.com/2013/8/5/fukushima-radioactive-water-likely-breached

      Les analyses des amateurs avisées sont depuis le départ bien plus pertinentes. L'étendue du désastre se doit d'être revue et corrigée. C'est pas beau. C'est pas bon. Et ça tue la Vie. La contribution de tous devient impérative, car les Japonais n'ont plus le moins d'y faire face, et nous sommes, hélas, bien plus concernés qu'il n'y paraît…

      Tous les moyens possibles et inimaginables se doivent d'être mis en œuvre. POINT. Le FLUX s'organise.

      Voilà une autre des forces de l'Open Source. Irrécupération de l'info… suite au prochain épisode, au gré du FLUX…

      MissIon.

      Supprimer
    3. Ce sont les hommes qui font l’histoire ou l’histoire qui fait les hommes ¿ ?
      That is the question !

      ;-)

      Supprimer
    4. Marx, héritier de la conception d’Hegel, considère isolément chaque phase du développement historique et affirme que l’individu est déterminé par son ‘‘milieu historique’’.
      par contre, malgré l’affirmation de quelques marxistes, d’ailleurs désavoués par la majorité,
      l’individu n’intervient pas pour faire l’histoire ; Seule la classe est appelée à intervenir. Il
      faut enfin ajouter que, lorsqu’elle le fait, elle est mue par le ‘‘processus historique’’ et non par
      un élan propre, par une décision indépendante : Elle réalise, elle ‘‘accouche’’ l’histoire.Non
      seulement le groupe social, la classe, existe hors de l’homme, mais la classe elle-même est
      tellement soumise au fatalisme historique qu’elle n’a plus de mobile ou de rôle propre.

      Mais n’ont-ils pas attelé la charrue devant les boeufs et n’ont-ils pas omis de com-prendre que la société et que la ‘‘classe’’ sont des groupements d’individus, qu’ils n’existent
      que parce que les individus y participent ! Les individus sont déterminés en réalité, non par
      l’époque, mais par l’hérédité biologique, par l’appartenance à un groupe vivant qui s’appelle
      non la classe mais éventuellement la nation et, mieux encore, le groupe ethnique.

      L’homme serait-il donc un vase vide dans lequel, après sa naissance, la société, la classe,
      ou un groupe social quelconque, verserait ce qui est le contenu du ‘‘moment historique’’ ? Ou
      bien l’individu naît-il avec des aptitudes et des qualités particulières que la société, que la
      classe mettra ou non en valeur suivant qu’elle sera bien ou mal organisée ? poser la question,
      c’est y répondre. Il est évident que la position du marxisme, sur ce point comme sur d’autres,
      est seulement anti-scientifique, subjective et a priori.

      Sans doute l’individu n’est pas absolument maître de son devenir puisque son destin
      historique dépend aussi de son origine biologique d’abord, de l’influence de son entourage
      social ensuite, mais nous ne lui refusons aucunement le droit de représenter par lui-même
      une force précise agissant surla société qui l’entoure et qui, dans une mesure, en rapport avec
      sa propre valeur, modifie et prépare l’avenir historique.

      BINET René, Socialisme National contre Marxisme.

      Supprimer
    5. ou est-ce kill parle de GMAIL ? lol, je vois pas
      à quel passage
      sas'rapporte
      siouplai ?

      Supprimer
    6. après avoir tenté de decoder tous ces flux et re-flux et chopé une tête comme un tonneau de machine à laver.......j'ai envie de dire...

      "Les hommes font l'histoire ...si les femmes ne s'en-mêlent pas trop" ;o)))

      sans rancune hein lol.
      zzzzzzz

      Supprimer
    7. "Les hommes font l'histoire ... des femmes" - "donc la leur par effet boomerang. Et, oui : les femmes merdouillent sinon ce serait mieux la vie !
      Mais bon : c'est la faute du "miroir miroir ... dis-moi si je le vaux bien ?" - on les tue lentement c'est tout. En plus on vient de nier jusqu'à leur biologie en hissant un anus au même niveau que leur vagin - au nom de l'Amour - y'a de quoi devenir chèvres tu crois pas ? Et les chèvres suivent leur "Bergé" - http://www.egaliteetreconciliation.fr/Pierre-Berge-Les-anti-mariage-gay-sont-en-grande-partie-antisemites-16101.html
      Pas moi.
      lol itou ;)))

      Supprimer
    8. @ Bob

      En retard d'une éternité de microsecondes… L'auteur à sa raison, qui lui donne raison.

      @Françoise,

      Les Hommes sont des femmes à bites… mais les Femmes sont les mamelles des Hommes…

      C'est tirer par les cheveux… mais pas coupés en quatre. Alors, ne bêle plus, mais sois belle…

      L'Amour, c'est autre chose… et fait pas semblant de ne pas le savoir.

      MissTerre.

      Supprimer
    9. On se taquinait ... tout en diffusant des "messages", certes.

      Supprimer
  9. tout ça tout ça tout ça... faudrait des preuves !!!!

    RépondreSupprimer
  10. Cantat c'est une tarlouze tu touches pas à une femme

    RépondreSupprimer
  11. Ouais Cantat un sacré initié !

    Pourquoi pas un suicide organisé?, parce que un meurtre de femme interdit à tout jamais la diffusion de ses morceaux dans les médias, au contraire d'un suicide qui élève au rang de légende.

    Méric, un jeune coq pris en étau entre deux groupes de hyènes rieuses...

    RépondreSupprimer
  12. Je propose le suicide collectif de l'Ordre du Temple Socialiste.... Du plus bel effet, non ? Et une oeuvre de salut public.

    RépondreSupprimer
  13. Sinon vous avez aussi l'upr qui est un mouvement de libération nationale dont le programme est entièreement basé sur le CNR. Je vous encourage vivement à vous renseigner sur ce mouvement qui compte plus de 3200 adhérents. Enfin s'il y a bien un parti anti système c'est bien celui-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je dis: Chapeau Asselineau !

      Et je partage mon enthousiasme.

      Supprimer
    2. Encore un petit effort, la prochaine fois il passera de 0.5% à 1% des votes, ce sera suffisant une fois rajouté à NDA et compagnie pour faire perdre le FN. C'est le but non ? Que la mafia UMPS se maintienne ad vitam aeternam au pouvoir.

      Supprimer
  14. Afin d'élargir le débat:

    Comment définir la Nation Libre ?

    C'est une communauté humaine caractérisée par la conscience de son identité morale et spirituelle.
    C'est un groupe humain, difficilement quantifiable, qui ne s'identifie plus au monde actuel. Rien de spectaculaire pour le moment, et cette « migration spirituelle » n'est pas observée par les instituts.
    Les participants à cette mutation, ont un point commun, ils ressentent un appel indicible qui les détache du monde des gens ordinaires.

    ... si je dis de qui c'est, on risque de me mettre en touche...
    LOL

    RépondreSupprimer
  15. Un gouvernement libre

    Lorsqu'un groupe de personnes idéalistes ou spirituelles projette de s'émanciper des règles et des croyances communes qui sont en usage dans une zone nationale, elles doivent d'abord élaborer un nouveau système de croyances et de lois. Il leur faudra créer au sein de la zone nationale un autre système gouvernemental, qui pour durer, devra concentrer en lui tous les aspects d'un gouvernement normal, avec ses systèmes d'organisation, de décision, de protection, de survie et de production.
    Ce groupe doit refléter les lois universelles qui sont à l'origine de tout organisme vivant.
    Un collectif social ou spirituel ne peut échapper à ces lois. Si ce groupe ne répond pas à un minimum de lois élémentaires en ce qui concerne la cohésion d'un système de vie, il ne peut durer, et il demeure à l'état d'idée ou de rêve.

    Un groupe qui désire s'émanciper d'un collectif social obsolète, destructeur ou répressif, doit assumer sa responsabilité auto-gouvernementale, ce qui l'oblige à vivre dans deux systèmes durant l'incarnation physique : l'ancien ordre qui fixe les règles sociales extérieures et le nouvel ordre qui s'en détache pour aller vers son autonomie spirituelle et éventuellement vers une autarcie physique ce qui est très difficile à réaliser mais deviendra nécessaire à l'avenir.

    Un état de droit offre la sécurité pour les corps et la liberté de conscience pour les âmes.
    Mais il n'en est jamais vraiment ainsi car l'Etat et l'Eglise sont rarement en équilibre, l'un désirant toujours imposer sa volonté à l'autre. Toutefois, un consensus préserve le citoyen d'une trop forte pression de l'un ou de l'autre, qui sortant de son domaine, cherche à contrôler à la fois les corps et les âmes.
    Un groupe en voie d'émancipation doit disposer de tous les éléments allant de l'organisation matérielle à la vie de la conscience, sinon il sera récupéré par l'ordre établi sur les zones où il n'a rien construit.

    Ce groupe doit devenir son propre gouvernement et sa propre autorité spirituelle. Il doit pourvoir aux besoins créatifs et fonctionnels de ses membres, sinon il demeure dépendant du vieux système qui continue à le nourrir et à lui imposer son rythme et son rituel. La plupart des communautés idéalistes ont échoué parce qu'elles n'ont pas envisagé que l'émancipation devait être totale, et que la condition de la libération est de viser un but de réintégration dans l'univers, et pas seulement de vivre un projet idéaliste terrestre où tout se transforme continuellement en son contraire.

    RépondreSupprimer
  16. L'univers ne traite qu'avec des organismes constitués qui ont démontré leur capacité de s'organiser et de survivre de manière autonome. Il est donc nécessaire de satisfaire à toutes les conditions pour générer un tel organisme, à partir d'une haute idée spirituelle jusqu'au plan vital. Il ne faut rien laisser dans le vague, et le premier travail d'un tel groupe est de s'organiser comme un équipage qui partirait en mer. Cet équipage devra choisir son gouvernement, car un groupe désirant être pris en compte par l'univers doit disposer d'un système de gouvernement organique. C'est la fonction d'un conseil des ministres, qui, lorsqu'il se réunit, est le signe de la légitimité sous tous les régimes, et se présente dans l'invisible comme étant le miroir de la nation et du peuple.
    Par prudence, le groupe en voie de structuration et d'émancipation ne doit pas émettre de charge revendicatrice ou belliqueuse envers l'ordre établi dont il commence à s'extraire.

    Il ne doit rien demander ni devoir - rendre à César ce qui lui appartient - mais respecter les protocoles de la zone où il a son campement.
    Le système de puissance d'un état est considérable et écrasant. Il ne faut donc pas provoquer sa prêtrise administrative.
    Pour échapper à l'éventuelle pression du gouvernement en place et de l'ordre social où l'on est physiquement inscrit, il faut se placer spirituellement et énergétiquement sur un plan supérieur. Si l'on a une démarche spirituelle authentique, ce positionnement est la moindre des choses. Si l'on tente de mener des activités au même niveau que l'ordre social et culturel environnant, on risque de se retrouver en position de rivalité avec le gouvernement en place. Celui-ci peut alors traiter le groupe comme un dissident dangereux, une faction antisociale ou subversive.

    Mais si l'on parvient à mener des activités à un niveau au-dessus de celles de l'ordre établi, alors, les circuits universels qui enregistrent et traitent les organisations nationales vont pouvoir se brancher librement sans interférence avec les systèmes dont on veut s'extraire. Une parole dit : « Dieu ne s'occupe pas des personnalités » ce qui signifie que les lois universelles ne traitent qu'avec des collectifs représentatifs. Il faut donc devenir une nation et un gouvernement à part entière pour être pris en compte régulièrement par l'univers. Ce fait est sans doute difficile à comprendre par les utopistes, qui, n'ayant pas connaissance des lois universelles, ont tenté de s'arracher au vieux système sans avoir de légitimité spirituelle.

    RépondreSupprimer
  17. Bon... je le dis:

    C'est de Joel Labruyère !

    aie, ouille !
    Ne me pendez pas SVP :-)

    Mais je pense qu'il est trés près de la solution...

    J'ai pas ma turbiné sur ce sujet et c'est ce qui est le plus proche de ma pensée: corriger les défauts d'une société ne fait que faire perdurer la dite société... donc il faut en finir avec celle-ci, ou pour le moins avec sa structure.

    A+

    cf. http://joellabruyere.free.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pends personne, moi : je vaporise à des heures où vous vous croyez peinards.
      - Humour -

      Supprimer
    2. Françoise, épouse-moi !!

      Supprimer
    3. Tout détruire et purifier par le FEU, Joël...

      Supprimer
  18. Vous savez les termes : communisme, socialisme, libéralisme, fascisme, etc... sont interprétés différement selon les points de vu.
    et selon moi ces termes ne sont apparus que pour nous les peuples afin que l on se divise entre nous.
    VOus pensez qu en haut ils parlent de communiste ou de socialiste,,, pff .. ils ne parlent que d esclaves pour nous désigner et c est tout .
    Cherchez a quel epoque le communisme ou le socialisme fut important ou en déclin ne sert strictement a rien si ce n est pour nous diviser davantage.

    Etes vous vraiment des révolutionnnaires ? ou voulez vous vraiment un réel changement ? ou juste une nouvelle couche de peinture ?

    En fait,, c est un pas en avant et deux pas en arriere... voila pourquoi ca stagne dans ce paradigme..

    RépondreSupprimer
  19. Vous êtes bien méchants avec Cécile je trouve. Car n'avez vous pas vu combien Duflot se décarcasse ???

    RépondreSupprimer
  20. Oui à quoi ça sert que Duflot elle se décarcasse ?? MDr

    RépondreSupprimer
  21. J'apprécis beaucoup ce fil de discussion. Merci-Merci!!!
    Des yeux se dessillent, des cœurs s'ouvrent, des âmes aspirent tandis que les corps expirent. Nous souffrons individuellement et collectivement c'est certain et avec si peu de prise sur le réel. La solution ? "Pour changer le monde, il faut changer un seul être à la fois". Parole de Georges BRASSENS (qui savait de quoi il parlait) Hommage à celui qui, sur ses "chansonnettes", a tant œuvré à notre émancipation. Bordel de merde ! Georges, comme tu me-nous manques! Tes sourcils en bataille, ta moustache caline, ton regard ironique et tes sous-entendus grivois. Mais Putain de merde, t'avais raison, mon Pote. On n'a pas bougé d'un poil : Plus un petit coin de paradis -où se réfugier- Plus un coin de parapluie -où s'abriter- et ce petit cheval blanc si vaillant et ce pauvre Martin et cette fille en haillons, ce pandore ventru, ce gorille couillu... La populace repue...
    Nous en sommes toujours-là, mon Pote, rien n'a vraiment changé.
    Sauf... à suivre....... ATMOSPHERE

    RépondreSupprimer
  22. On n'a pas bougé d'un poil depuis la préhistoire, l'homme préhistorique avait un plus gros cerveau que nous (mais c'est normal, nous avons tout concentré), par contre nos réflexes, nos besoins, nos instincts n'ont pas évolué

    RépondreSupprimer

Le blog est fermé. Allez sur la nouvelle rubrique des moutons écrasés (la suite)

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.