vendredi 9 août 2013

Anonyme s'abstenir


Voici un document qui n'est pas récent, (ci-dessous) en anglais - je ne vous le traduis pas - vous allez comprendre pourquoi : allez sur "Voilà" et rentrez le texte dans l'encart prévu. Vous verrez aussitôt apparaître un message de la DESA qui vous propose de télécharger le document - elle nous encourage, même - vous apprécierez le texte du message.
Question à 10 kilos de viande satanique : comment "savent-ils", chez "Voilà" - que je veux traduire un texte de la DESA ?
Réponse : BIG DATA. Des algorythmes de base j'imagine - j'y connais pas grand chose.
Nous sommes tous repérés. Bon : cette démo n'est pas brillante mais vous pouvez vérifier cela par vous-mêmes de bien des façons et ceci n'est qu'un tremplin pour ce billet. Je vous invite d'abord à lire le programme des réjouissances que nous vivons tous depuis quelques décennies : the program of the fake peace on Earth !!!

******************************************************************************
This document has been posted online by the United Nations Department of
Economic and Social Affairs (DESA).  Reproduction and dissemination of the
document - in electronic and/or printed format - is encouraged, provided
acknowledgement is made of the role of the United Nations in making it
available.
******************************************************************************
 
UNITED                                                                       
NATIONS
 
                         General Assembly
 
                                                          Distr.
                                                          GENERAL
                                                          A/RES/52/13
                                                          15 January 1998
 
Fifty-second session
Agenda item 156
 
 
                  RESOLUTION ADOPTED BY THE GENERAL ASSEMBLY
 
      [without reference to a Main Committee (A/52/L.4/Rev.1 and Add.1)]
 
 
                          52/13.  Culture of peace
 
    The General Assembly,
 
   Recalling the preamble to the Charter of the United Nations and the
purposes and principles of the United Nations, and recalling also that
the creation of the United Nations system itself, based upon universally
shared values and goals, has been a major act towards transformation from
a culture of war and violence to a culture of peace and non-violence,
   Aware that the task of the United Nations to save future generations
from the scourge of war requires transformation towards a culture of
peace, which consists of values, attitudes and behaviours that reflect
and inspire social interaction and sharing based on the principles of
freedom, justice and democracy, all human rights, tolerance and
solidarity, that reject violence and endeavour to prevent conflicts by
tackling their root causes to solve problems through dialogue and
negotiation and that guarantee the full exercise of all rights and the
means to participate fully in the development process of their society,
   Recalling its resolutions 50/173 of 22 December 1995 and 51/101 of
12 December 1996 on a culture of peace and 51/104 of 12 December 1996 on
the United Nations Decade for Human Rights Education and public
information activities in the field of human rights,
   Noting that the report of the Director-General of the United Nations
Educational, Scientific and Cultural Organization on educational
activities under the project entitled "Towards a culture of peace" with
elements for a draft provisional declaration and programme of action on
a culture of peace, 1/ indicates that the transition from the culture
of war to a culture of peace has been taken up as a priority by the
United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization and is
also being promoted at many levels by the United Nations system as it
enters the twenty-first century,
   1.  Takes note of the report of the Director-General of the United
Nations Educational, Scientific and Cultural Organization, 1/ as
transmitted by the Secretary-General and submitted in accordance with
General Assembly resolution 51/101, which is set within the framework of
United Nations actions for peace-building, including the United Nations
Decade for Human Rights Education, 1995-2004, and the United Nations Year
for Tolerance, as well as the programmes of action of recent United
Nations world conferences;
   2.  Calls for the promotion of a culture of peace based on the
principles established in the Charter of the United Nations and on
respect for human rights, democracy and tolerance, the promotion of
development, education for peace, the free flow of information and the
wider participation of women as an integral approach to preventing
violence and conflicts, and efforts aimed at the creation of conditions
for peace and its consolidation;
   3.  Notes that the report includes:
   (a)    Elements for a draft United Nations declaration on a culture of
peace, including the historical basis, the meaning and significance of
a culture of peace and the major fields and main actors for its
promotion;
   (b)    Elements for a programme of action, including the relevant aims
as well as the strategies and actions needed to implement each of those
aims;
   (c)    A presentation of the progress of projects within the framework
of the transdisciplinary project entitled "Towards a culture of peace";
   4.  Requests the Secretary-General, in coordination with the Director-
General of the United Nations Educational, Scientific and Cultural
Organization and taking into account the debate in the General Assembly,
the specific suggestions of Member States and the comments, if any, of
member States in the General Conference of the United Nations
Educational, Scientific and Cultural Organization at its twenty-ninth
session, to submit a consolidated report containing a draft declaration
and programme of action on a culture of peace to the General Assembly at
its fifty-third session;
   5.  Decides to include in the provisional agenda of its fifty-third
session an item entitled "Culture of peace".
 
                                                          50th plenary meeting
                                                              20 November 1997
Je continue sans commenter cette plaisanterie macabre - il faut traduire novlangue /vrai français sinon on comprend rien.
Vous pouvez obtenir la traduction anglais-français sur le site de la DESA.
Donc étant donné que nous sommes tous fichés - quand vous mettez un masque d'Anonyme, vous jouez le jeu de l'idéologie mondialiste - celui camouflé derrière le "peace on earth" de la DESA - à savoir : vous vous isolez les uns des autres - malgré ou plutôt  à cause des réseaux sociaux ... mais le "Grand Œil, lui, sait qui a dit quoi. Qui connait qui est où et pourquoi. Si vous êtes dans la dèche. Si vous êtes enceinte. Si vous prenez des anti-dépresseurs ou des analgésiques. Si vous êtes triste, quoi - ou pas. Ou si votre femme vous a quittée. Si vous prenez du viagra ou si vous avez des hémorroïdes. Si vous matez du porno et quel "style". La musique tout pareil.
Mon message : je pense qu'il va falloir se décider à sortir de la matrice et à s'organiser autrement - ou alors il faut l'épouser ... des noces de sang aromatisé aux droits de l'homme. On peut éventuellement prendre son temps si on pense que ça va prendre du temps ?!
En conséquence je vous propose pour ce billet seulement de vous montrer sans masque. Si vous ne le voulez pas - vous pouvez au moins dire anonymement pourquoi - est-ce juste parce que vous êtes accroc aux lâchés de vannes sans prise de risque ? Si oui, alors attendez plutôt un autre billet ou restez mais c'est chiant.
Bon : c'est juste l'objet du billet = lever l'Anonymat juste comme ça ! C'est pas pareil quand on donne son nom - on réfléchit à ce qu'on dit. On ne peut pas revenir après comme si de rien n'était - ni vu ni connu j't'embrouille.
Moi je ne me cache pas aujourd'hui : je m'appelle Françoise G. En 2004 j'ai voulu Facebook ... à l'accueil, j'ai été épouvantée - il faut savoir que mon Capitaine est parano - j'ai fait repli stratégique. Mais j'avais déjà perdu un combat ... mais j'pouvais pas encore le savoir. Allez bye je r'garde pas tout de suite c'est vendredi soir chez moi*.
Pour Chris - c'est réglé. Ah oui : ne donnez pas vos correspondances avatar/prénom - pour la suite du blog, ça va trop changer l'ambiance.
Bon : vous ferez comme vous voulez mais foutez pas trop le bordel.

* j'ai commencé alors y'a p't'être des fautes - pardon - 

51 commentaires:

  1. Après ce billet, je vous laisse un peu bronzer sans Tyler d'ailleurs - il se casse aussi. Demain y'a plus personne dans la baraque.

    RépondreSupprimer
  2. Je m'explique plus avant pour éviter un malentendu : en s'exposant sur Facebook, étant donné qu'on s'expose à des critiques, on colle de plus en plus à l'image mondialiste pour garder ses amis qui eux aussi sont en train, subtilement - sur plusieurs années, de peaufiner une image acceptable. ce faisant, ils s'éloignent de leurs "cultures locales". Et ne pas être soi-même devient un second soi-même et pour "respirer", on va sur des blogs - on intervient en tant qu'Anonyme pour se lâcher - avec violence parfois. Et sadisme.
    Sans conséquence. Et on peut revenir plus tard avec le visage du sauveur.
    Moi mon sauveur m'a dit "quand rien ne va plus, ne réfléchis pas putain - promets-moi que tu réfléchiras pas ! Tu pètes les antennes". La communication est empruntée par les agresseurs quels qu'ils soient".
    Le reste est de la littérature. Non ?

    RépondreSupprimer
  3. Et je m'en vais vraiment à demain.

    RépondreSupprimer
  4. Des gens qui se connaissent de moins en moins (y compris eux meme), qui se masquent par le surmoi et bignrother qui connait l'intimite de tous... si apres ca vous avez encore un doute sur l aspect diabolique du pouvoir en ce monde....

    RépondreSupprimer
  5. Pourquoi focaliser sur FB ? surfer sur la toile laisse autant de traces de ce que tu es, ce que tu penses, ce que tu cherches........ FB, qui t'obliges à y raconter ta vie ? Si tu fais la même chose dans ta vie réelle.... imagine les conséquences !
    Perso, j'ai une page FB, mais j'y pose ce que je veux, comme je le veux et je ne crains pas d'être plus découvert qu'en parcourant ce blog.... moins peut être !
    On a les peurs qu'on mérite ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pourquoi FB?
      Car le moindre logo fb (cad sur 95% des pages web) declenche au chargement de la page ( pas besoin de cliker ou meme de passer au dessus) un script qui permet de t identifier ( que tu ais un compte fb ou pas... voir les shadow ou gohst account de fb). il n y a que google dans une moindre mesure tweeter qui permettent un tel flicage....
      le minimum pour un surf un peu moins intrusif, c est :
      - addblock pour les pub google
      - gostery pour supprimer une partie des sctipt de tracking
      - flash block pour les pubs et certain trucs de tracking
      - et du fb block ou carrement mettre les nom de domaine de fb dans le fichier host.

      ca complique un peu le flicage sans nuire a la navigation....

      Supprimer
    2. accesoirement fb propose la fantastique possibillite au autred de mettre des infos te concernant quelque soient les precautions que tu prends....

      Supprimer
    3. Et après ? il y a un excellent moyen d'éviter ça, ne plus se connecter, ne plus téléphoner, éviter la télé (au cas ou il y ait des micros espions)
      Et quitter son boulot, fermer son CB, ne plus se soigner, etc.......... Amis de la for^t me voila !!!!!!!!!!!!

      Mais gaffe, j'ai entendu dire que certains écureuils seraient des agents de la NSA et que les oiseaux ne sont pas si surs....

      Supprimer
  6. tu crois pas si bien dire...j'ai travaillé dans la forêt de sénart il y a quelques années et ils ont implanté des écureuils coréens. Ils les ont tous pucés, certainement une expérience

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LOL tu imagines le pire et c'est encore pire !

      Supprimer
  7. "Moi je ne me cache pas aujourd'hui : je m'appelle Françoise G." MDR

    G. comment ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu me demandes ça non anonymement, je te le dirai. J'attendais, en fait.

      Supprimer
  8. @Zangao

    et aujourd'hui sur bfm, musée de la CIA, ils fixaient des caméras sur les pigeons voyageurs...

    RépondreSupprimer
  9. Ce que j'aime c'est qu'ils te disent ce qu'ils faisaient, jamais ce qu'ils font ! Le meilleur moyen de rester incognito c'est de ne pas te cacher !!! lol

    RépondreSupprimer
  10. Françoise Gravos ???

    RépondreSupprimer
  11. J'assume mes propos9 août 2013 à 19:16

    De pire en pire les posts... jusqu'où descendra-t-on ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous t'attendions pour relever le niveau ;)

      Supprimer

  12. Cette parano vis à vis de FB me fait doucement rigoler . Du moment que vous avez un ordi et le connectez , vous êtes pisté mes enfants !

    Zangao a parfaitement raison .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours la même histoire, il faut désigner un "méchant" pour se tranquilliser. Le pire handicap de l'humain, son intelligence ..... :)

      Supprimer
    2. Face Book n'était qu'un exemple --- ce que je critique, c'est la tendance générale à se cacher les uns des autres tout en ne montrant que, justement, une facette bien "calculée" - "je ne montre que ce que je décide" - ah oui ? mais où est la spontanéîté, l'imperfection, l'humain ? Et pourquoi se cache t-on derrière un masque respectable ou simiesque ? ;) Derrière un avatar ? Pour se protéger de QUI, Zangao ? Cette vie sur le net n'est pas une vie normale. Nous ne connaissons pas - et en plus nous mettons des masques ... c'est pas ça un être humain.

      Supprimer
    3. Un masque simiesque ? non , un geste ! :) je suis sur face Book sous mon identité, je dis ce que je pense, je link ce que je veux, et je ne trouve pas que ce soit pire que de sortir le soir :)))
      Mais c'est vrai que le Net permet a des gens de devenir des avatars d'eux même et qu'ils oublient un peu vite que ce n'estqu'un espace virtuel.

      Supprimer
    4. Hé : c'était pas une attaque ! On me traite de femelle bourrée d'hormones, (ce qui est vrai) j'le prends pas mal, moi, (euh ?)
      Si : ils savent que c'est virtuel vu qu'ils se mettent Anonymes - dans la vraie vie on ne peut pas faire ça. La matrice leur permet de se cacher et de faire "comme ils veulent" et ce faisant, ils font "ce qu'on attend d'eux".
      Et t'as raison - je fais trop la fête --- j'vais pas survivre jusqu'à la fin du monde à c'rythme-là ... j'vais dormir 10 jours - je reviendrai toute polie putain de merde et avec des idées conformes comme "vive la démocratie" !!!
      - Humour -

      Supprimer
    5. Tu es certainement une femme énergique.

      Il faut juste veiller à respecter les autres et leurs avis/actes.
      Tu as ta vérité, ce n'est pas pour cela que nous sommes dans le faux ou que nous sommes des jenesaisquoi de négatifs, nous avons la notre de vérité.

      Respectons-nous et nous montrerons l'exemple que rien n'est perdu au moins à notre échelle (petite et riquiqui, je te l'accorde).

      Cordialement Françoise et avec tout mon respect.

      Supprimer
  13. il y a beaucoup plus simple pour espionner...

    Le CPL !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. schizoperceptive10 août 2013 à 00:05

      laissez moi mon compteur idiot!

      Supprimer
  14. Est-ce que vous avez lu le document ? - de gros moyens sont mis en place depuis longtemps pour "one peaceful world ou j'te fous une bombe propre dans la tronche". Ma question est : dans quelle mesure nous participons ? Je prétends qu'on participe à fond. Que les Anonymous sont les hommes ombres de demain - ce sera à mon sens la seule façon future d'avoir une présence au monde. Mon propos c'était ça - pardon si j'ai pas été claire ;) après les détails de comment éviter ça - y'a pas de vrai moyen - il faut couper la ligne de communication car c'est la même que la ligne de "perception" de Big Data ---

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Compliquée la Françoise....

      Supprimer
    2. Un anonyme... comme toi.

      Supprimer
  15. La solution est expliquée depuis longtemps, suffit de regarder la vidéo :

    http://www.google.fr/search?hl=fr&q=leboncoin+&meta=#bav=on.2,or.&fp=4aefc34ddfc0f48a&hl=fr&q=internet+libre+ou+minitel+2.0+conf%C3%A9rence+de+benjamin+bayart

    Inutile de couper la ligne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon : je me suis mal expliquée sans doute ou c'est p.être vous qui ne voulez pas comprendre ? C'est vrai qu'il faut me suivre ...
      Vous me dites : voilà comment faire pour se cacher du Grand Oeil en me donnant un lien idoine. Alors que je vous dis : pourquoi vous cachez-vous ? De qui ? D'un psychopathe qui viendrait chez vous parce que vous avez juste donné votre prénom ?
      Je pense que nous sommes contaminés par la peur qu'on nous distille comme du venin et qu'on projette cette peur sur les autres. On se méfie de tout le monde : l'autre est notre ennemi. Alors qu'il est pas là physiquement !!! ;)))
      Bon je vais tirer, (au flingue !) toute la matinée alors je vous laisse --- ce soir je couperai pour 15 jours - ce qui ne veut pas dire que je ne serai pas "traquée". Au fait - à propos de traque : depuis environ 8 ans, les implants dentaires et toutes les fausses dents sont équipées de puces avec tous nos "secrets" - ceux connus par le dentiste du moins. C'est pas un fake : je m'en suis fait retirer une et elle est remplacée par un implant fait dans une imprimante 3D - la matière première utilisée n'est pas taguée dans ce cas précis - le dentiste me l'a affirmé mais bon ! De toutes façons ça ne sert rien de se cacher - ça maintient juste "en forme" de le faire comme je le fais tout le temps. Mais se cacher les uns des autres ... c'est nul.
      Je ne suis pas en train de m'exposer genre "je me montre sur internet" pour autant. Il ne s'agit pas de ça non plus. Il s'agit d'être soi-même voilà. Je n'arrive pas, moi, à jouer un jeu parce que je n'ai pas "d'entraînement" intensif sur Facebook. Ceci expliquant cela. Et je constate un glissement brutal vers la pensée unique - je pense que c'est lié et que lâcher les masques peut ralentir ça - voire l'éviter.
      C'est une forme de résistance mentale. Nous sommes des résistants - comment résister concrètement ?

      Supprimer
    2. Inner fear
      Your worst enemy

      Supprimer
    3. Il faut être consistance et dire ce que l'on pense sur internet, mais aussi dans la vraie vie, si l'on n'est comme cela que sur internet, bof quoi.

      Mais tu as entièrement raison, la peur, c'est ce qu'ils cherchent à instiller, la résistance c'est montrer de toute les façons que l'on n'est pas d'accord avec eux. Quand j'écris toutes les façons, c'est le faire savoir, non par des actions violentes (ok, nous sommes en désaccord sur ce point, j'imagine), mais par la parole.

      Fin, peut-être ai-je mal compris, remet sur les bons rails si il faut.

      Supprimer
  16. Y'a toujours freenet pour l"anonymous

    RépondreSupprimer
  17. Comment résister concrètement ? Déjà en sortant du système bankster et en cessant d'emprunter... il faut les ASSECHER.

    RépondreSupprimer
  18. Je reste anonyme car je partage de moins en moins (c'est peu de le dire) le discours de ce blog. Il y a qques années j'y trouvais une sorte de revue de presse alternative intéressante. Cela devient de plus en plus un simple dépotoir sur lequel je continue à venir par réflexe mais où l'on crache sur les juifs et autres à foison.
    Même si ce blog a tjrs vu les choses par le côté négatif de la lorgnette, ça n'a jamais été il me semble, aussi peu constructif et aussi réactionnaire.

    Le dernier post de Tyler, qui suit ce billet, est tout simplement effarant.

    Maha se fait moins présente, je ne sais pas à quel point elle partage ces idées. Je trouve tout ceci un peu dommage, mais mon avis restera sans effet je le sais pas, j'avais juste envie de le partager.

    En tout cas je n'ai pas l'impression qu'on puisse sortir de cette merde par la haine. Cela ne ferait que reproduire de nouveaux systèmes aussi dégueulasses.
    Tant pis...

    RépondreSupprimer
  19. Tu as peur d'être dans un nid de racistes.
    Je te rassure : ce n'est pas le cas du tout. Tu décodes nos mots de façon erronée - tu es sans doute (?) brainwashé novlangue. Quand Tyler parle de races, c'est "fierté", "recentrage autour des cultures", (en substance). Y'a rien de mal à ça sauf pour les anti-racistes mondialistes qui veulent gommer races, cultures, sexes etc. et faire de nous une masse informe. Et il se trouve que le brainwashing est assuré en partie par les sionistes - tu ne lis pas les docs et vidéos mis en ligne et après tu critiques quand même sans autres infos que celles que tu détiens et qui semblent partielles --- alors on ne peut pas discuter parce qu'on ne parle pas de la même chose, au bout du compte.
    Je suis une femme et je le revendique. Le lobby sioniste a été remercié chaudement par le lobby gay pour leur fort soutien pour faire passer le mariage gay ... c'est quoi le projet ? - tu penses que la société française lessivée par le mépris va être élevée par cette loi pour l'Amour pour tous ? Je ne suis pas "égale à l'homme" - je suis différente et "complémentaire", si tu veux, puisqu'on doit "qualifier" les genres pour les légitimer - je parle de cela à dessein : dès qu'on veut nous faire accepter un massacre chez les "arabes", on nous parle des femmes voilées, violées, qui gagnent pas de thunes - ne paient pas d'impôts ... alors on va les démocratiser à MORT par milliers - femmes et enfants - pour faire venir le système bankster jusqu'à ces pauvres femmes exploitées. C'est ça qui se passe et pas autre chose.
    Oui : c'est négatif - si tu ne supportes pas, convertis toi au mondialisme ?! Reviens quand Maha est revenue et tu sauras son avis au lieu de supputer ? Tu nous traites de salauds anonymement ... bon ! Pourquoi ? Ta raison est insuffisante surtout eu égard à ce que tu lâches après - ou alors c'est pour ça c'est ça ? Allez : un p'tit effort = nomme-toi On ne fait que parler sur ce blog - nous, on ne tue pas des centaines de milliers d'innocents au nom de la démocratie et pour la paix ... et on n'en a pas le projet ... et sinon, on n'est pas forcé d'être d'accord sur tout, pour échanger sur ce blog --- c'est même sain de ne pas l'être - vu qu'on veut nous contraindre à avoir le même discours, donc les mêmes valeurs - un seul moule pour tout le monde pour une refonte de l'empire chrétien - ça se passe maintenant. Tu fais quoi, toi ? Tu lâches anonymement que Tyler et moi sommes de la merde. Ok message reçu on a noté merci quand même d'être passé - même par automatisme.

    RépondreSupprimer
  20. C'est moi - femme - qu'on HAIT quelques soient les systèmes - faut recentrer les choses ;) alors moi, j'ai décidé d'être gangster si la loi me veut du mal. Sinon j'suis cool.
    Mais je n'oublie pas qu'un gendarme français m'a regardée me faire taper - il n'a pas réagi parce qu'il en avait l'ordre.
    Je t'assure que la HAINE - c'est ça. Et toi, tu seras frappé demain si l'Etat le décide --- alors il faut être se détendre et parler de ce qui est INTERDIT, tu ne crois pas ? Si c'est interdit c'est que c'est bien -on en est là, grosso modo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pardon Anonyme mais ta réponse s'est mal intercalée et on ne comprend plus rien - donc la voici copié/collé :
      je partage ce que tu dis , moi perso si je post en anonyme c'est pour toutes les haines que je peu lire , mais pas que ici sur des biens des sites , blogs , et le truc c'est qu'on fini tous par aller sur les mêmes sites , du coup j'ai pas envie de me faire emmerder sur tout les blogs ou j'irais car un tel n'est pas ok avec moi sur un sujet et qu'il prendra un malin plaisir à me faire chier.

      apres le fait d'etre fliquer c'est pas nouveau , pas besoin du net pour ça , la CB trace tout , les commandes via la post ou autre system de livraison peuvent donner de grand indice , les écoutes téléphonique sont la depuis les années 40 , les camera un peu partout dans le monde , les passeports , les guichets automatique les peages etc etc .

      apres que les gens cherchent à se planquer ou à etre une autre personne sur le net il y a forcement différente raison à ça , les gens qui ne veulent simplement pas que leur voisin sache que c'est eux sur tel site ou sur un facebook , par peur de réactions des autres suivant leur propros ou ce qu'ils peuvent faire sur tel ou tel site ,mais tout est fait pour que les gens soient devenue ainsi , suffit de voir ce qu'on nous balance à la Tv le genre de trucs comme loft story ou des conneries comme ça , et ça marche fort , ça veut dire qu'il y a énormément de gens débile qui regardent et aiment ça , du coup faut pas s’étonner que ces gens deviennent des sortes de mort vivant derrière leur écran .
      et je pense que pour beaucoup etre anonyme c'est moins se faire emmerder par la suite par ce genre de mort vivant qui ne ressentent plus rien , qui ne sont meme plus humain dans l'ame .

      on voit ce que ça donne en vrai des qu'on a des propos qui ne vont pas dans le sens des autres , on est lyncher direct insulter et ça invente encore pire sur son dos.

      on vis dans un monde de merde et qui va pas changer de si tot . mieu vaut etre anonyme et avoir un peu de tranquillité sur un des rare lieux ou la populace ne peut pas te reconnaître si tu le souhaite .

      Supprimer
    2. Si c'est bien pour toi - fais-le bien sûr.
      Moi j'le fais pas - respecte ça ? D'ailleurs tu me lynches je te signale. J't'en veux pas je comprends - mais je n'approuve pas --- il faut être courageux à mon sens - tout le monde le doit. Mais certains n'ont pas la force d'en prendre plein la gueule ET par le gouvernement ET par ... les voisins - la famille, même.
      Je pense qu'on vit un moment historique et que c'est bien de partager nos vues - pour ceux qui en ont le temps, l'envie et l'énergie - la foi en l'homme qui peut se tirer de là, aussi. Oui c'est tout foutu --- ben justement alors ?!

      Supprimer
    3. (anonyme de 0h32)

      Rien n'est jamais foutu !
      Bravo Françoise pour avoir tenu face aux choses difficiles que tu sembles avoir vécu, surtout en tant que femme. Mais tu choisis là un drôle de camp qui ne fait pas grand cas de la femme. Il n'y a pas d'égalité des sexes, certes, mais le traditionalisme forcené préfèrerait sans doute te voir dans la cuisine qu'à porter des armes. Alors, peut-être que tu préfèrerais pouvoir retourner à la cuisine si ton homme portait le fusil, c'est possible aussi, et compréhensible.

      Si j'ai réagi, c'est surtout par rapport au dernier post de Tyler, qui franchit une nouvelle étape en portant des idées qui font le lit de la guerre. Mettre en avant Julius Evola, c'est revenir à des traditions qu'on juge ancestrales (mais qui sont rarement aussi anciennes qu'on le croit, bcp d'images d'Epinal obscurcissent le jugement), puisqu'on ne sait plus gérer le présent, on s'imagine que dans le passé c'était mieux. Je ne dis pas que cette idée est forcément fausse, mais ça mérite un certain tri tout de même, je ne suis pas certain que le fascisme (dont Evola était tout de même assez proche, sans en "être" tout à fait) soit le paradis sur terre.

      Je n'ai traité personne de raciste. Xenophobe, ça oui, c'est certain, mais j'ai bien compris que le mot race évoque une chose différente pour chacun, et pour Evola c'est plus une question d'homme supérieur que de couleur de peau. Je serais étonné qu'il ait eu bcp de noirs parmi ses amis, mais il aurait peut-être pu collaborer avec des africains œuvrant pour la loi du plus fort.

      C'est vraiment la peur de l'autre qui régit le chaos actuel, et nos gouvernements en profitent bien. De gauche ou de droite, ils mettent de l'huile sur le feu pour exciter les communautarismes. "Diviser pour mieux régner" n'a jamais été autant d'actualité. Où est le brainwashing ? J'ai sincèrement l'impression que vous faites ce que le gouvernement attend de vous.

      Le Cracheur
      je "signe" sous ce pseudo que j'utilisais sur ce blog il y a un moment déjà, avant d'arrêter de commencer pendant longtemps =))

      Supprimer
  21. J'm'en vais j'reviens ce soir pour vous -et après je pars bye à demain ;)

    RépondreSupprimer
  22. Françoise elle s'en va et elle revient... elle a la bougeotte lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok cracheur ... voilà : nous sommes en danger. Tu n'l'vois pas ?
      Nous crevons. Une dictature se met en place. Ou plutôt : il n'y a jamais eu de liberté égalité fraternité que pour les élites... Je ne critique QUE les gens de pouvoir - les élites - comme les élites juives.
      La peur oui --- mais y'a de quoi. Tu n'as pas voyagé ? T'as pas été fouillé au corps pour ta sécurité ? Pas été scanné ? Jamais été arrêté ? Jamais essuyé des coups de matraque ? Des coups de feu ? Eu peur de mourir sans aide de ton armée qui ne se déplace pas sur ordre pour secourir des français ?
      Je suis française j'te signale et mon pays m'a trahie. Quant aux français de France ils m'ont craché au visage parce qu'on les avait dressés à coups de télé pour ça.
      Demain c'est sur toi que ça peut tomber concrètement - que ça VA tomber. J'en ai la certitude alors c'est pour ça que je me prépare - c'est pas comme si ça m'était pas déjà arrivé.
      Je suis un soldat pour ma famille - terminé - la guerre c'est les élites qui la gagnent en manipulant le peuple avec une idéologie "libératrice". Alors les hommes les femmes ... ben tu vas aimer mon billet de "départ".
      C'est pas nous les méchants surtout pas Tyler - faut décoder ;) ---

      Supprimer
    2. Chacun son histoire qui mène dans telle ou telle direction. Si tu veux tout savoir je suis déterministe au plus haut point et considère que le libre arbitre n'est qu'une illusion, la première religion du monde.
      J'oublie cette conception métaphysique dans mon quotidien pour me prêter au jeu des "choix" comme tout un chacun, mais je n'ai jamais considéré les catégorisations excessives comme un bon moyen d'interpréter le monde. Les généralisations sont utiles dans une certaine mesure, mais raisonner en "juifs", "franc-maçons" ou "français de France", ça me parait pas utile, donc je m'écarte de ça.

      Des français de France, j'en connais personnellement des dizaines et des dizaines : ils sont très loin de se ressembler les uns les autres.
      C'est en catégorisant pour mieux haïr qu'on sert les élites, alors qu'on peut avoir l'impression de les affronter.
      La seule arme que nous avons (potentiellement) et contre laquelle ils luttent, c'est la solidarité. Ils sont très fort pour en distancer avec en effet la télé et autres outils de propagande qui nous poussent à l'individualisme extrême.
      La réponse à cet individualisme diviseur n'a pas à être forcément un traditionalisme d'esprit de clan qui provoque des divisions à peine plus larges. C'est du vu/revu, et ce sera à nouveau facile à manipuler par les gouvernants. Très probablement par une autre forme de dictature.

      Supprimer

Le blog est fermé. Allez sur la nouvelle rubrique des moutons écrasés (la suite)

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.