lundi 25 juillet 2011

Les US retirent leur argent de la zone euro

L'or est à 1.128 eur, silber à 28,37 ... et si la tendence décrite ci dessous se transforme en panique, les banques européennes seront fauchées en quelques jours:

US money market funds have sharply cut their exposure to banks in the eurozone over the past few weeks and reduced the availability of credit, even in stronger countries such as France.

The money market funds, historically crucial providers of short term financing to European banks, have withdrawn from all but extremely short-term lending as concerns about sovereign debt have mounted.

While the agreement of a second bail-out deal for Greece might ease nerves, the funds are also stockpiling cash in case US politicians fail to raise the federal debt ceiling, prompting withdrawals from investors.

One French financier said: “Up to mid-June, getting three, six or nine-month money was not that difficult.

“But now, getting one-week or one-month money is about all we can manage”.

People on both sides of financing French banks say the cost of debt has not changed substantially but rather the availability has diminished and money market funds preferring to lend overnight.

Money market lending to Spanish and Italian banks has virtually ceased in the past month as sovereign debt worries have spread to Europe’s larger economies, reported the head of one money market business.

At the end of June, banks in the two countries had accounted for 0.8 per cent of the $1,570bn assets in prime money market funds, calculates Fitch, down from 6.1 per cent in late 2009.

The 10 largest US prime money market funds reduced their total exposure to European banks by 8.7 per cent on a dollar basis in June, according to the rating agency.
(Financial Times)

.

9 commentaires:

  1. Ce sacré système met vraiment du temps à crever !
    Ils font durere le plaisir ou quoi ?

    RépondreSupprimer
  2. Ah bah ils se complaisent dans leur merde hein.
    Oh et puis il ne faut pas s'inquiéter, ils vont très probablement nous pondre une joyeuse surprise derrière... Tout est sous contrôle...

    RépondreSupprimer
  3. Ben oui que voulez-vous ma p'tit' dame !

    C'est le jeu de la chaise musicale ... il reste une chaise et deux prétendants !

    C'est à celui qui trébuchera le premier !

    :-))


    P.S. : Alleïe une fois, la prochaine échéance c'est le 2 août !

    RépondreSupprimer
  4. Ouaip le 2 août, ils vont dire "bon bah finalement on remonte le plafond de la dette, mais promis on va faire des efforts, et c'est la dernière fois".

    Puis après zou, encore un peu de planche à billet de la Fed.

    Après je pense que la prochaine vraie étape sera quand des fruits plus gros comme l'Espagne ou l'Italie seront bien mûrs, et commenceront à tomber de l'arbre.
    Mais ça sera peut être qu'en 2012 ?

    Ou alors quand les gens en auront marre de l'inflation des prix dans leurs supermarchés ?

    RépondreSupprimer
  5. ca finira au plus tard avec l'insolvabilité de l'Allemagne

    RépondreSupprimer
  6. En tout cas, avec ces crises artificielles, ils ont trouvé un moyen quasi-obligé qu'on s'intéresse à eux et qu'on se réduise à leur médiocrité propre, les parasites financiers et autres Franmac politichiens-Merdias....

    RépondreSupprimer
  7. et le pire c'est que les pigeons fluorisés finissent par croire que tout cela relève du réel, alors que ce ne sont que des montages arbitraires de chiffres sur du papier, agencés par des ptites racailles en col-cravate qui n'ont eu QUE ça à foutre depuis des décennies, tout en étant payés grassement par le système pour nous faire gober leurs scénarios et autres attrape-nigauds !

    RépondreSupprimer
  8. @Dwarf, "alleïe" ..... MDRRRR
    A la tienne Fieu !!

    RépondreSupprimer

Le blog est fermé. Allez sur la nouvelle rubrique des moutons écrasés (la suite)

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.