samedi 9 juin 2012

Comme prévu ..


L'Espagne demande une aide financière européenne pour ses banques
MADRID - L'Espagne va demander une aide financière européenne pour redresser son secteur bancaire, a annoncé samedi le ministre de l'Economie Luis de Guindos, à l'issue d'une conférence téléphonique de l'Eurogroupe.

Cet appui financier sera dirigé vers le (fonds public espagnol d'aide au secteur) Frob, et le Frob injectera cet argent dans les banques qui le demandent, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, refusant de donner un chiffre pour cette aide et affirmant qu'en échange, il n'y a aucune condition de réformes économiques hors du domaine du secteur financier. Romandie News

La zone euro ne va pas demander de plan d'austérité à l'Espagne
BRUXELLES - La zone euro ne va pas demander de plan d'austérité à l'Espagne en échange d'une aide pour ses banques, a annoncé samedi à l'AFP une source gouvernementale européenne à l'issue d'une conférence téléphonique de l'Eurogroupe.

Il n'y a pas de programme macroéconomique car cela n'est pas nécessaire, a déclaré cette source, selon laquelle il y a toutefois eu un débat sur la question entre pays de la zone euro.

Selon plusieurs sources européennes, la zone euro serait prête à accorder un plan d'aide allant jusqu'à 100 milliards d'euros et les conditions devraient se concentrer sur un assainissement du secteur financier.

L'idée de réclamer un programme d'austérité budgétaire n'a pas été retenue, notamment car elle aurait laissé penser que l'aide visait à résoudre les problèmes de l'économie espagnole dans son ensemble, et non pas seulement du secteur bancaire. Et dans ce cas, les marchés diraient que 100 milliards d'euros ne sont pas suffisants, a expliqué une des sources interrogées.

Cela devrait contenter le gouvernement du conservateur Mariano Rajoy, soucieux d'échapper à un plan de rigueur car il doit déjà composer avec un chômage massif et un dérapage des comptes publics. RN

The trouble is if Greece and Spain go under, the German and French banks will go under. So they are trying to solve the excess creation of paper money by printing even more money, and trying to get out of debt by borrowing even more.
Their antics can only be described as crazy, and based on crackpot theories of economics that are fallacious on the face of them.
James Dines (KWN)

La SG et la BNP sont insolvables:


Zone euro: Moody's pourrait abaisser la note de plusieurs pays, dont l'Allemagne
 L'évolution de la situation de la Grèce et de l'Espagne pourrait inciter Moody's à abaisser la note de nombreux pays de la zone euro, y compris celle de pays bénéficiant de la note maximale Aaa comme la France ou l'Allemagne, a prévenu l'agence de notation financière vendredi. [...] L'Express

The Coming Catastrophe in Government Bonds and Bond Funds (GLD, TLT, TBT, C)
ETF Daily News

James Dines - Debt Liquidating Depression & Systemic Failure
KingWorldNews

9 commentaires:

  1. Un plan d'austérité avant la double élection du 17 juin, cela ferait un peu désordre. Ca sera donc pour après. 100 milliards ne seront, de toute façon, pas suffisant. Pas question d'annoncer la réalité aujourd'hui, ce serait la panique.

    RépondreSupprimer
  2. LA PANIQUE EST INÉLUCTABLE pourquoi pas aujourd'hui?

    RépondreSupprimer
  3. Effectivement, je ne comprends pas pourquoi ils s'obstinent comme ça, pourquoi faire durer ?
    Ahh que donnerais-je pour connaitre les dates fatidiques du Plan...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sous nos yeux,le système s'effondre par pans entiers.Il n'y a plus à attendre,suffit d'observer pour voir la fin d'un monde ici et maintenant...

      Supprimer
  4. C'est vraiment effarant tout ça...

    RépondreSupprimer
  5. et c'est pas fini !! regardez ça :
    http://www.romandie.com/news/n/_Dublin_veut_renegocier_son_plan_d_aide_sur_le_modele_du_sauvetage_espagnol__RP_090620122317-28-192966.asp

    Caralmera

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "When it becomes serious, you have to lie" a dit Jean-Claude Juncker. Beau concept repris en choeur par nos grands dirigeants européens.

      Supprimer
  7. Tiens ! On en aurait presque oublié l'Italie. Voilà y aura pas de jaloux :

    "Après le sauvetage des banques espagnoles, les regards se tournent vers l'Italie dont certains experts craignent qu'elle ne soit désormais le nouveau maillon faible de la zone euro.

    Ces craintes ont été alimentées par un rapport de l'agence de notation Moody's selon lequel les difficultés des banques espagnoles pouvaient être "une source majeure de contagion pour l'Italie" où les banques sont aussi très dépendantes de la Banque centrale européenne (BCE)".

    La suite :

    http://www.boursorama.com/actualites/apres-l-espagne-l-italie-sera-t-elle-le-nouveau-maillon-faible-91b417f56704ea738e9ef869d4d19125

    RépondreSupprimer

Le blog est fermé. Allez sur la nouvelle rubrique des moutons écrasés (la suite)

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.